Société

INFOGRAPHIE - Top départ pour le Salon de l'Agriculture !

Par Lucie Bombled, France Bleu samedi 22 février 2014 à 7:00

Le Salon de l'Agriculture en chiffres
Le Salon de l'Agriculture en chiffres © Radio France - - Lucie Bombled

Dès ce samedi matin, et jusqu'au 2 mars, le Parc des expositions de Paris accueille la 51e édition du Salon international de l'agriculture. Un salon placé cette année sous le signe des nouvelles technologies, faisant la part belle à l'agriculture "connectée". Francebleu.fr vous dévoile les princpaux chiffres de la manifestation.

Agriculteur, métier vieillot et loin des nouvelles technologies ? Certainement pas. C'est ce qu'entend montrer le 51e Salon de l'Agriculture, qui s'ouvre ce samedi au Parc des Expositions de Paris,"On voulait sortir de l'image d'Epinal de l'agriculteur car ce n'est pas ça l'agriculture compétitive ", selon le président du Salon, Jean-Luc Poulain.

Entre modernité et traditions

Durant ce Salon, l'agriculture devrait donc montrer son visage connecté, à  travers la découverte de l'agriculture urbaine, mais aussi de machines sophistiquées comme les drones ou les robots qui servent à traire les vaches. Les visiteurs pourront profiter de simulations en 3D pour piloter une moissoneuse-batteuse.

> A LIRE AUSSI : la Loire, d'une part, et la Franche-Comté, d'autre part, représentées au Salon de l'Agriculture.

Toutefois, les grandes traditions du Salon de l'Agriculture restent au programme. Le célèbre Concours Général Agricole, fondé en 1870, met cette année en compétition pas moins de 16.400 vins différents et 4.663 produits issus de la ferme, de l'artisanat ou de l'industrie. En 2014, des prix pour la meilleure viande bovine, le meilleur whisky ou la plus belle prairie fleurie, seront également remis.

De nombreux dossiers sensibles pour les agriculteurs

L'inauguration du salon, samedi matin, se fera en présence de François Hollande. Le président de la République restera toutefois moins longtemps sur place que les années précédentes. "L'idée, c'est de ne pas faire un marathon ", explique une source proche du Président, qui pourrait se voir confronté à des agriculteurs en colère.

Car de nombreux dossiers épineux attendent le gouvernement sur le monde de l'agriculture. A la bataille entre les producteurs et la grande distribution sur les prix du lait, à la tension suscitée par l'écotaxe dans le monde agricole, il faut ajouter la question du mal-être chez les éleveurs, ou encore le retour, ces derniers jours, du débat sur l'autorisation des semis de maïs OGM en France.

> A DECOUVRIR AUSSI : Mon veau s'appelle Hashtag , le reportage grand format de France Info

Partager sur :