Société

Injures contre Manuel Valls : Dieudonné relaxé

France Bleu mardi 24 mars 2015 à 14:59 Mis à jour le mardi 24 mars 2015 à 15:57

Capture d'écran d'une vidéo de Dieudonné
Capture d'écran d'une vidéo de Dieudonné © MaxPPP

L'humoriste controversé a été relaxé ce mardi par le tribunal correctionnel de Paris. Il était poursuivi pour 'injure publique" à l'encontre du Premier ministre Manuel Valls. En août 2013, il avait qualifié ce dernier de "Mussolini moitié trisomique".

Dieudonné n'a pas été condamné pour injure publique contre Manuel Valls : le tribunal correctionnel de Paris a tranché en faveur de sa relaxe dans cette affaire, qui remonte à fin août 2013. L'humorise controversé avait traité l'actuel Premier ministre de "Mussolini moitié trisomique" , alors qu'il était encore ministre de l'Intérieur. 

Selon le tribunal, l'expression se rapporte à un fait précis , et ne peut donc pas être considérée comme une "injure publique" : "Que l'on apprécie ou non le ton de l'auteur, son propos est l'expression d'une opinion politique, visant un personnage public dont les choix amènent tant à susciter les suffrages qu'à se soumettre à la critique ", ont décidé les juges. 

Pendant l'audience, le parquet avait requis 4.000 euros d'amende ; le Premier ministre quant à lui avait demandé un euro de dommages et intérêts. La semaine dernière, Dieudonné a été condamné à 22.500 euros d'amende pour des propos antisémites contre le journaliste Patrick Cohen ; ainsi qu'à deux mois de prison avec sursis pour apologie d'actes de terrorisme pour son message "Je me sens Charlie Coulibaly ". 

Partager sur :