Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Inondations : dans la peau d'un plongeur des pompiers de Haute-Garonne

jeudi 11 avril 2019 à 20:20 Par Julien Balidas, France Bleu Occitanie

La Préfecture de Haute-Garonne organise du 8 au 12 avril la semaine de prévention du risque inondation à Auterive et Toulouse. Semaine qui a pour but d'informer la population grâce à des démonstrations et des ateliers. L'occasion de découvrir le quotidien des plongeurs du SDIS 31.

Exercice de sauvetage à Auterive.
Exercice de sauvetage à Auterive. © Radio France - Julien Balidas

Haute-Garonne, France

L'eau de l'Ariège est à 8 degrés. Une simulation de sauvetage s'organise à Auterive, sous les ordres du lieutenant Cédric Verdier. Dans le cadre de la semaine de prévention du risque inondation, le Préfet Etienne Guyot a fait le déplacement. Il veut "renouveler cette opération chaque année." 

Les plongeurs du SDIS 31.  - Radio France
Les plongeurs du SDIS 31. © Radio France - Julien Balidas

"Il faut gérer la lecture de la rivière"

Chez les pompiers de Haute-Garonne, on compte 53 plongeurs. 37 d'entre eux peuvent intervenir sous l'eau. Des pompiers spécialisés qui en plus des interventions classiques (incendie ou secours à la personne), s'entraînent toute l'année en piscine ou en eau vive : "Pour ceux qui font que la surface aquatique, ça représente 45 heures par an, pour ceux qui font en surface et dessous une centaine d'heures", explique le lieutenant Cédric Verdier.

Frédéric sort de l'eau. Il est plongeur depuis 1996 au SDIS 31 : "Il y a beaucoup de choses à prendre en compte quand on est en intervention. Notamment ce qu'on appelle la lecture de rivière, pour éviter les dangers. De rappel par exemple, qui nous emmènerait au fond de l'eau."

Frédéric, comme ses collègues de Haute-Garonne, a été mobilisé il y a six mois pour les inondations dans l'Aude. Dans des situations extrêmes, il faut vite s'adapter : "Il y a des zones très calmes et des mouvements d'eau. Sur l'Aude, on avait les deux. Par exemple dans une maison, il peut y avoir des siphons. Il faut pouvoir s'adapter", ajoute Cédric Verdier. Les plongeurs du SDIS 31 effectuent une centaine d'interventions par an.

Les pompiers du SDIS 31 effectuent une centaine d'interventions par an.  - Radio France
Les pompiers du SDIS 31 effectuent une centaine d'interventions par an. © Radio France - Julien Balidas