Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INSOLITE - Une oeuvre dessinée en 1958 par Picasso pour une Varoise en vente aux enchères

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

C'est une histoire à peine croyable. En 1958 à Sanary-sur-Mer, le célèbre peintre Picasso croise une jeune fille, Lina 14 ans, à qui il offre il dessin "La tête de taureau" qu'il réalise sous ses yeux. Soixante trois ans plus tard, Lina décide de vendre aux enchères l'oeuvre dédicacée.

La "tête de taureau" dessinée par Pablo Picasso à Sanary-sur-Mer et dédicacé pour Lina Picazo
La "tête de taureau" dessinée par Pablo Picasso à Sanary-sur-Mer et dédicacé pour Lina Picazo - Camille DUTOT, Millon-Yvelines, expertises d'objets d'art à domicile

Les admirateurs du peintre Espagnol Pablo Picasso seraient sans doute très jaloux de découvrir cette histoire incroyable qui se déroule à Sanary-sur-Mer en 1958. Le 16 août de cette année là, dans la rue, Picasso croise Lina, 14 ans. Il lui demande si elle n'est pas espagnole. Il voit juste : Lina est en effet espagnole mais en plus, elle s'appelle Picazos, qui se dit Picasso en Espagne ! L'artiste n'en revient pas, il vient de rencontre au hasard son homonyme. Séduit par l'idée, il décide de prendre un crayon et se lance dans un dessin sur la carte d'un menu d'un glacier ! Il dessine "La tête de taureau" qu'il va ensuite dédicacer et offrir à Lina. 

La jeune fille ne sait pas vraiment qui est cet homme mais elle garde le dessin, précieusement, secrètement dans une armoire pendant des années. Un jour, elle finit par briser le silence et décide de mettre en vente l'oeuvre aux enchères. 

Une oeuvre estimée entre 5.000 et 7.000 euros de 12 cm sur 17, datée du 16 août 1958. La vente a lieu ce mercredi à partir de 14 heures en ligne. Si vous êtes intéressés, rendez-vous sur le site Druout Paris Millon

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess