Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Installation de caravanes de gens du voyage : le président de Metz Métropole voit rouge

lundi 10 août 2015 à 19:35 Par Thomas Jeangeorge, France Bleu Lorraine Nord

De nombreuses caravanes sont installées depuis quelques jours sans autorisation dans plusieurs communes de l'agglomération messine. Le président de Metz-Métropole a écrit au préfet pour demander l'intervention de la police. Le maire de Marly, lui, veut porter plainte. 100 caravanes sont implantées dans sa commune depuis dimanche.

Manifestation contre gens du voyage
Manifestation contre gens du voyage © Radio France - Armêl Balogog

Le ras-le-bol des élus de Metz métropole, au sujet des gens du voyage. Les occupations illicites de terrains se sont multipliées ces dernières semaines dans l'agglomération messine, à Ars-Laqueney, Jury, Peltre.

La dernière en date, dimanche 9 août, à Marly sur une partie de la ZAC Bellefontaine. Une centaine de caravanes se sont installées sans autorisation sur un terrain de la communauté d'agglomération. Jean Luc Bohl, le président de l'agglo messine vient d'écrire au préfet pour lui demander plus de fermeté et de contrôles. Dans ce courrier, il rappelle aussi que Metz métropole s'est dotée d'une aire de grand passage et que celle-ci est quasiment vide. A Marly, le maire (LR), Thierry Hory, entend bien déposer une plainte , aprés ce nouveau coup d'éclat des gens du Voyage. Il regrette lui-aussi que la police n'intervienne pas: "L'Etat ne fait pas appliquer ses lois. Ça veut dire qu'un groupe particulièrement bien constitué peut finalement mettre l'Etat devant son incapacité (…). Le préfet de Moselle a donné des arrêtés pour qu'on n'utilise pas l'eau de manière intempestive. Lors de l'installation des gens du voyage à Marly, en tout cas, les caravanes pouvaient bien briller parce que les bouches incendie fonctionnaient particulièrement bien pour le nettoyage de leurs véhicules (…)."

MARLY 1

Les gens du voyage vont rester à Marly une bonne semaine, avant de reprendre la route, direction Grostenquin, où se déroulera du 23 au 30 août, un grand rassemblement évangélique qui devrait réunir plus de 30.000 personnes.

La semaine précédente, des habitants d'Ars-Laquenexy, toujours dans l'agglomération de Metz, avaient installé un barrage filtrant à l'entrée de leur commune, pour protester contre l'installation d'une cinquantaine de caravanes dans le stade municipal.