Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Intermittents du spectacle et précaires dans un supermarché d'Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

Une trentaine d'intermittents et précaires ont investi les rayons d'Intermarché à Avignon pour dénoncer les contrats précaires et la réforme de l'assurance-chômage.

 Intermittents du spectacle et précaires mobilisés devant un supermarché d'Avignon
Intermittents du spectacle et précaires mobilisés devant un supermarché d'Avignon © Radio France - Philippe Paupert

Une trentaine d'intermittents du spectacle et de précaires ont ciblé l'Intermarché de la route de Montafvet à Avignon vendredi après midi. Ils ont rempli des chariots qu'ils ont ensuite abandonnés dans le magasin pour dénoncer la réforme de l'assurance-chômage. Cette réforme amputera de 30% cet été les droits de certaines catégories de demandeurs d'emploi. 

Les intermittents du spectacle occupent depuis plusieurs semaines la FabricA du festival d'Avignon. En s'imposant dans un supermarché, ils ont voulu rappeler que les contrats nombreux sont précaires en Vaucluse, pas seulement dans le secteur de la culture. La mobilisation des intermittents du spectacle et précaires s'est interrompue lorsque le directeur d'Intermarché a menacé d'appeler la police. 

La grande distribution, symbole de la précarité

Dimitri est  comédien, porte-parole des intermittents du spectacle et des précaires. Il se mobilise aussi pour les emplois précaires dans la grande distribution à Avignon : "le supermarché est emblématique, car la grande distribution exploite et précarise ses employés. Les artistes sont une minorité au sein de la précarité. On nous a accordé quelques droits pendant cette année de crise sanitaire pour nous faire taire. Les lieux culturels rouvrent et on nous dit 'qu'est-ce que vous faites encore là ?' Nous restons mobilisés pour tous les saisonniers du Vaucluse, les guides conférenciers, tous les emplois qui permettent la tenue du festival à Avignon et auxquels on ne pense pas."

Parmi les artistes et précaires mobilisés devant le supermarché, Natty Nat. Cette plasticienne défend les droits de tous les emplois précaires : "le supermarché permet de toucher un public qui ne vient pas dialoguer avec nous à la FabricA. Le supermarché est aussi le symbole de la précarité en Vaucluse".

 Intermittents du spectacle et précaires mobilisés devant un supermarché d'Avignon
Intermittents du spectacle et précaires mobilisés devant un supermarché d'Avignon © Radio France - Philippe Paupert
 Intermittents du spectacle et précaires ont abandonné des chariots pleins dans un supermarché d'Avignon
Intermittents du spectacle et précaires ont abandonné des chariots pleins dans un supermarché d'Avignon - collectifs intermittents & précaires
Choix de la station

À venir dansDanssecondess