Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Intermittents, greffiers, public ou privé : 800 manifestants pour le 1er mai à Valence

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Ils étaient 700 à 800 ce jeudi 1er mai à défiler dans les rues de Valence, en tête la CGT, Force ouvrière, mais aussi des enseignants de la FSU, le Nouveau parti anticapitaliste, SUD. Des slogans pour défendre l'emploi et les salaires en Drôme Ardèche.

800 manifestants pour le 1er mai à Valence
800 manifestants pour le 1er mai à Valence © Stéphane Milhomme - Radio France

Un soleil un peu timide, mais les habitués du 1er mai sont bien présents ce jeudi matin devant le parvis de la gare de Valence. Sur les banderoles des revendications d'enseignants, de greffiers du tribunal de Valence, mais aussi des agents de la fonction publique. Seuls ou en famille, les manifestants quittent la gare de Valence. Brieu, par exemple, est venu avec ses parents. Il a une vingtaine d'années, il n'est que stagiaire mais se sent déjà concerné. En musique et avec des slogans au micro le cortège arrive maintenant sur les boulevards. Julien est technicien en dessin animée à Valence. Sa cause à lui, c'est la défense du statut des intermittents. Il constate que le budget de la culture est souvent sacrifié sur l'autel des économies, alors que c'est un secteur important notamment pour l'éducation des plus jeunes. Devant une banderole -"les aventuriers de la culture perdue" -, il peut lui aussi exprimer sa crainte en ce jour de défense du travail.

800 manifestants pour le 1er mai à Valence - Radio France
800 manifestants pour le 1er mai à Valence © Radio France

Les syndicats FO et la CGT sont en tête de cortège mais il y a aussi la FSU, Sud, et même l'ancien maire socialiste de Valence, Alain Maurice, ou l'écologiste Michèle Rivasi. Huit cents personnes et pour la CGT, Daniel Rabrioux aimerait une plus grande unité à l'avenir, que les retraités autant que les actifs prennent le pli de manifester.

800 manifestants pour le 1er mai à Valence - Radio France
800 manifestants pour le 1er mai à Valence © Radio France

Une petite heure après le début de la manifestation, les 800 manifestants font demi tour avant même d'atteindre la Préfecture, retour en centre ville. La prochaine étape, c'est maintenant le 15 mai avec une autre grande journée d'action pour défendre cette fois la fonction publique. À signaler que la CFDT participait de son coté à la Fête du Travail à travers le rassemblement d'une trentaine de militants devant le site Latour-Maubourg de l'Université.

>   Dans les autres cortèges de Drôme Ardèche, la mobilisation a été plutôt faible : un peu plus de 250 personnes ont battu le pavé ce jeudi matin à Aubenas et à Romans. Une centaine de participants à Montélimar et Annonay, 50 à Privas et Saint-Vallier, Pierrelatte, la Voulte et le Cheylard.

800 manifestants pour le 1er mai à Valence