Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Internautes et célébrités se mobilisent pour que Mody puisse rester en Indre-et-Loire

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu Nord, France Bleu

La pétition récolte des milliers de signatures en seulement trois jours. Mody, un jeune Malien de 16 ans est en Indre-et-Loire depuis début septembre. Le jeune homme doit rejoindre un foyer à Lille, mais la solidarité s'est organisée en Touraine et le jeune homme souhaite y rester.

Mody, 16 ans souhaite rester en Indre-et-Loire. Des milliers de personnes ont déjà signé une pétition en ligne.
Mody, 16 ans souhaite rester en Indre-et-Loire. Des milliers de personnes ont déjà signé une pétition en ligne. © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Tours, France

Des milliers de soutiens de la France entière, notamment ceux d'Omar Sy, Antoine De Caunes ou encore de la chanteuse Keren Ann... pour un jeune Malien hébergé en Indre-et-Loire ! 

Mody, 16 ans, est arrivé en Touraine il y a quatre mois. Le jeune garçon est reconnu comme mineur isolé par l'aide sociale à l'enfance : à ce titre, il est d'ailleurs hébergé à l’hôtel depuis novembre.

Au quotidien, Mody peut compter sur le soutien de plusieurs familles d'Indre-et-Loire. Mais ce lundi matin, faute de place dans le département, il doit prendre le train pour Lille, pour une place en foyer. Une pétition, qui récolte plusieurs dizaines de milliers de signatures, demande au préfet d'Indre-et-Loire de lui permettre de rester. Pour la famille Soubise, à l'origine de cet appel, les chances d'intégration du jeune malien se trouvent à Tours, et non dans le Nord. 

Les gens font preuve de beaucoup d'amour" - Mody, 16 ans. 

"Là-bas, je ne connais personne", raconte Mody. "J'aimerais rester ici parce que les gens sont très gentils avec moi et font preuve de beaucoup d'amour." En Indre-et-Loire, le jeune garçon suit des cours de français, de cuisine, dont il veut faire son métier et a rejoint un club de Football. Autant de choses à recommencer à Lille, pour Sébastien Soubise, le père de famille. "Mody a tissé des relations avec différentes personnes qui lui permettent de se projeter. S'il a un besoin urgent, qu'il lui manque un médicament par exemple, il sait à qui s'adresser."

Pour ses proches, "Lille est dans une situation bien plus saturée que Tours"

Autre problématique, le département du Nord est déjà dans une situation migratoire très tendue. Pour la famille, Mody ne retrouvera pas des conditions d'accueil aussi bonnes. "Nous savons qu'il y a une répartition des réfugiés parce qu'il y a une surcharge en Indre-et-Loire", reconnait Sébastien Soubise. Malheureusement Lille est dans une situation bien plus saturée que Tours. Ce qui serait possible ici à Tours, grâce aux soutiens qu'il a pu constituer, sera beaucoup difficile à réaliser dans un autre département."

De la pétition, les Soubise attendent beaucoup. "J'espère que les signataires qui ont eu la gentillesse d'appuyer notre demande feront bouger les choses dans le bon sens." Pour mettre toutes les chances de leur côté, Mody et ses proches ont fait appel à deux avocats pour les accompagner. Ils affirment ne pas en vouloir à l'aide sociale à l'enfance, "débordée", et appellent à ce qu'une solution soit trouvée. 

Ecoutez le reportage de France Bleu Touraine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu