Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Internet : le département de l'Yonne promet la fibre optique "pour tout le monde" en 2023

lundi 29 octobre 2018 à 6:01 Par Clément Lacaton, France Bleu Auxerre

Va-t-on vraiment vers la fin des zones blanches en Internet très haut débit ? C'est le sujet que vous avez choisi sur notre page Facebook. On vous dévoile l'information ce lundi, le département a décidé d'avancer de sept ans l'objectif de 100% de fibre dans l'Yonne, de 2030 à 2023.

Carte du déploiement du très haut débit dans l'Yonne, en octobre 2018.
Carte du déploiement du très haut débit dans l'Yonne, en octobre 2018. © Radio France - Clément Lacaton

Yonne, France

Vous vous arrachez peut-être les cheveux devant votre écran, à cause d'une connexion Internet trop lente, voire pas de connexion du tout... C'est une information France Bleu Auxerre : le conseil départemental de l'Yonne a décider d'accélérer le mouvement, et promet le déploiement de la fibre optique (la connexion la plus rapide) "pour tout le monde" en 2023, et non plus en 2030.

Si on n'a pas la fibre on ne peut rien faire, si ce n'est mourir à petit feu."

REPORTAGE FRANCE BLEU AUXERRE / CLEMENT LACATON

Pourquoi avancer l'objectif de sept ans ? Parce qu'il y a urgence, estime Malika Ounes, vice-présidente du département en charge du numérique : "Si on n'a pas la fibre on ne peut rien faire, si ce n'est mourir à petit feu." Ce coup d'accélérateur dans le calendrier doit être voté en fin d'année. Les collectivités, l'Etat et l'Europe doivent débloquer dans l'Yonne une enveloppe de 170 millions d'euros pour apporter la fibre devant chaque logement.

Malika Ounes, vice-présidente du conseil départemental de l'Yonne en charge du numérique. - Radio France
Malika Ounes, vice-présidente du conseil départemental de l'Yonne en charge du numérique. © Radio France - Clément Lacaton

Un plan ambitieux

"Qu'on soit dans le centre-ville d'Auxerre, ou dans le fin fond de la Puisaye ou du Tonnerrois le service sera le même pour tout le monde, promet Malika Ounes. Tout le monde aura la fibre. Aujourd'hui si on ne met pas la fibre, les entreprises ne resteront pas, on ne pourra pas développer de l'emploi, la télémédecine, tout. Tout va passer par la fibre."

Il faut dire que le gouvernement s'est engagé à mettre fin aux zones blanches mobile et Internet, et promet le très haut débit (fixe ou mobile) pour tous en 2022, avec 80 à 85% des foyers raccordés à la fibre. Couvrir 100% des foyers icaunais avec la fibre en 2023 est donc très ambitieux. Est-ce vraiment réalisable ?

Source : www.zoneadsl.com - Aucun(e)
Source : www.zoneadsl.com

Il y a du pain sur la planche : le département de l'Yonne est très en retard en la matière, à la 94e place sur 101 départements, selon le dernier baromètre "ZoneADSL" : 1 logement sur 4 seulement a accès au très haut débit, et c'est encore pire pour la fibre (seuls 7% des Icaunais peuvent s'y brancher). Les travaux sont en cours un peu partout, le déploiement du très haut débit s'est accéléré en 2018, mais la réalité reste très complexe.

À Auxerre, 44% des foyers raccordés

Dans les plus grosses communes, ce n'est pas le département, mais l'opérateur Orange qui finance les travaux. Là où il y a le plus d'habitants, de densité de population, donc là où c'est le plus rentable : Auxerre, Sens et une vingtaine d'autres communes comme Monéteau ou Saint-Georges-sur-Baulche. Aujourd'hui à Auxerre près de la moitié (44%) des foyers peuvent se brancher à la fibre, et près d'un tiers à Sens (30%), selon Orange. 

Pylônes, antennes et bouts de ficelle

En attendant, dans les campagnes, c'est le système D, avec des centaines de pylônes et d'antennes sur les églises, les châteaux d'eau, les hangars et les bords de route pour apporter le très haut débit... sans fil (en 4G par exemple). Un peu partout, le très haut débit arrive par ondes radio avant, bien avant la fibre.

Vu comme c'est parti (...) avant 2030 moi personnellement je n'y crois pas."

Voilà pourquoi 100% de fibre dans le département en 2023, c'est quasiment mission impossible pour Bruno Spiquel, de la SCANI, la Société coopérative d'aménagement numérique icaunaise, qui apporte Internet là où il n'y en a pas (ou peu) : "On continue notre bonhomme de chemin à côté des institutions et des opérateurs privés, avec des solutions bout de ficelle en attendant mieux. Le but étant quand même d'avoir de la fibre partout à terme, mais à quelle date ? Vu comme c'est parti (...) avant 2030 moi personnellement je n'y crois pas."

Internet mobile à Guédelon

Des câbles à tirer, des tranchées à creuser : moins il y a d'habitants plus la fibre coûte cher. Les petits villages sont loin d'être prioritaires et dans les plus grosses communes, même s'il n'y a pas encore la fibre partout, il y a déjà le haut débit...

Parmi les priorités dans le département, le château de Guédelon, précise la Fédération française des télécoms : il y aura dès l'an prochain (ou en 2020) non pas la fibre, mais une couverture ciblée en Internet mobile, tourisme oblige.