Société

Intrusion à l'usine Areva de la Hague : 4 clandestins découverts dans un camion

Par Frédérick Thiébot, France Bleu Cotentin vendredi 13 juin 2014 à 18:35

La famille de clandestins albanais a été prise en charge par la police de l'air et des frontières de Cherbourg
La famille de clandestins albanais a été prise en charge par la police de l'air et des frontières de Cherbourg © Radio France - / Frédérick Thiébot

Une famille d'Albanais a été retrouvée vendredi matin dans la remorque d'un camion dans l'enceinte de l'usine de retraitement de combustible nucléaire. Se pose du coup la question de la sécurité du site.

C'est vers 9h15 lors du déchargement d'un camion que les équipes du magasin central du site de La Hague ont découvert ces 4 personnes d'origine albanaise. Les parents âgés de 39 et 25 ans étaient cachés au fond de la remorque avec leurs deux enfants de 6 et 4 ans. La famille aurait tenté de traverser la Manche clandestinement à Ouistreham et serait montée par erreur dans le camion qui partait livrer des matières non-nucléaires à l'usine de La Hague.

Après la Belgique, les clandestins tentaient leur chance en France

La famille a été prise en charge par la Police aux Frontières de Cherbourg. L'enquête a permis de découvrir que ces Albanais arrivaient de Belgique où leur demande d'asile venait d'être rejetée. Mais ils ont la possibilité de faire appel. La Préfecture a donc pris contact avec les autorités belges qui se disent prêtes à accueillir la famille. En attendant de repartir en Belgique, les 4 Albanais sont donc assignés à résidence et logés dans un hôtel de Cherbourg.

Une faille dans la sécurité du site d'Areva?

Cette intrusion provoque l'inquiétude des représentants syndicaux du site Areva de la Hague. Ils s'interrogent sur la facilité avec laquelle les 4 clandestins ont réussi, sans le vouloir, à pénétrer dans l'enceinte de l'usine. Du côté de la direction du site, on précise que malgré l'absence d'intrusion dans la partie nucléaire des installations, une analyse de l'évènement et des procédures est en cours pour renforcer les mesures de protection.