Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Incendie de Notre-Dame

Monseigneur Wintzer, archevêque de Poitiers : Notre-Dame de Paris "n'appartient pas aux chrétiens, mais à l'humanité"

mardi 16 avril 2019 à 10:32 - Mis à jour le mardi 16 avril 2019 à 15:45 Par Rivière Isabelle, France Bleu Poitou

Monseigneur Wintzer, archevêque de Poitiers, était l'invité de 8h10 sur France Bleu Poitou ce mardi matin. Il revient sur l'incendie de Notre Dame de Paris en pleine semaine sainte. Un choc pour les catholiques du Diocèse de Poitiers, mais pas seulement.

Monseigneur Pascal Wintzer, archevêque de Poitiers
Monseigneur Pascal Wintzer, archevêque de Poitiers © Radio France - Isabelle Rivière

Poitiers, France

Des images de désolation ce mardi matin après l'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi soir. Monseigneur Wintzer, archevêque de Poitiers, était en pleine messe christmale en la cathédrale Saint-Pierre quand le feu s'est déclaré, réuni avec une centaine d'autres prêtres et les paroissiens pour bénir les huiles qui serviront à l'onction des baptisés de Pâques. Comme tout le monde, il a été choqué. Ce drame touche les catholiques mais aussi le pays tout entier. 

"Il y a des monuments qui nous semblaient éternels et qu'on voit en partie s'effondrer et brûler. Ce ne sont pas uniquement des pierres et du bois qui brûlent, mais aussi quelque chose qui fait notre vie et notre âme que l'on soit croyant ou pas." 

Un symbole pas uniquement pas pour les Chrétiens

Notre-Dame de Paris est un symbole pour tout le monde. De part entre autres sa localisation : c'est le point zéro de toutes les distances, comme le rappelle l'archevêque de Poitiers. Et ce point zéro n'est pas que kilométrique ou géographique, il passe aussi dans le cœur de chacun et tout ce qui est exprimé, dit bien cela. 

"Que ce monument n'appartient pas aux chrétiens, ni même à la France, mais à l'humanité."

La question de la sécurité touche toutes les cathédrales

La cathédrale de Poitiers possède un vitrail principal dans son chevet, un vitrail du 13ème siècle qui rappelle celui de Notre-Dame de Paris. 

"On connaît la fragilité de ces ouvrages d'art, du verre peint serti de plomb, un métal très tendre qui fond facilement à la chaleur. cela fait froid dans le dos quand on y pense." 

Les chrétiens ont le cœur qui brûle

Cet incendie à Paris intervient alors que la communauté catholique fête Pâques, c'est une semaine cruciale pour les catholiques. C'est une semaine qui fait passer les chrétiens de la mort du Christ à la résurrection. "Je veux y voir aussi  comme une image de ce que nous vivons. On est souvent très atteint par les souffrances, par la mort, et ici par ce qui atteint un monument.", précise l'archevêque de Poitiers.  

"Mais les chrétiens croient aussi que la vie n'est jamais détruite complètement par la mort. C'est le cœur de la foi."

L'espoir d'une reconstruction lente

"Et je sais qu'on le verra aussi pour un monument comme Notre-Dame de paris qui sera reconstruit", insiste Monseigneur Pascal Wintzer. "On a quantité de métiers d'art en France, certains travaillent actuellement à la cathédrale de Poitiers".

"C'est vrai que ce qui s'écroule fait beaucoup plus de bruit que ce qui pousse."

Là en quelques heures, on a vu un monument presque s'effondrer. Il va falloir des années et des années pour que peu à peu tous ces artisans et ces artistes travaillent. Mais ils travailleront.

"Je crois que et le monument, et tout ce qui fait aussi toute vie humaine, se reconstruit patiemment peu à peu, mais se reconstruit en vérité." 

L'interview intégrale de Monseigneur Wintzer, archevêque de Poitiers, à réécouter juste ici :

Monseigneur Wintzer, archevêque de Poitiers, invité de 8h10 après l'incendie de Notre-Dame à Paris