Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Isbergues : Marie Lou fête ses 100 ans derrière le comptoir de son bistrot

vendredi 24 novembre 2017 à 15:44 Par Claire Mesureur, France Bleu Nord et France Bleu

Marie Lou Wirth vient tout juste de fêter ses 100 ans dont plus de 80 passés derrière le comptoir du café que ses parents ont ouvert à Isbergues (Pas-de-Calais) en 1932. Et la patronne n'a pas l'intention de ranger son torchon! Elle ouvre encore son bistrot tous les matins.

Marie Lou fête dignement l'événement
Marie Lou fête dignement l'événement © Radio France - Claire Mesureur

62330 Isbergues,

Niché au pied de l'église, juste à côté de la mairie d'Isbergues (Pas-de-Calais), le petit café à la déco un peu désuète ne porte toujours pas de nom, il affiche sur son fronton la marque d'une bière bien connue : "Quand on sert de la bonne bière, ça suffit, pas besoin de nom", sourit la centenaire. Tous les matins, Marie Lou ouvre son café "entre 8h15 et 8h30, ensuite je referme quand j'en ai envie". Ou même quand une "copine", comme dit Marie Lou, vient la chercher pour aller faire un tour.

Il faut dire que la sémillante centenaire ne sait pas rester en place, elle adore aller au restaurant, elle ne manque pas une occasion d'aller danser, mais ce que Marie Lou apprécie par dessus tout, c'est voyager. "Il y a quatre ans, je suis allée en Martinique et j'ai même fait de l'accro-branche", se souvient-elle avec nostalgie.

Et ne lui demandez surtout pas quand elle prendra sa retraite : "Y'en a qui naissent fatigués, moi je ne suis jamais fatiguée, je ne suis jamais malade". Elle oublie sans doute qu'elle s'est cassé le col du fémur en dansant il y a quelques années. Quant à savoir si elle beaucoup d'habitués : "Mais non, je les enterre tous mes clients !".