Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Isère : de belles initiatives solidaires voient le jour pour Noël

lundi 3 décembre 2018 à 6:01 Par Céline Loizeau, France Bleu Isère

A Saint-André-le-Gaz, le patron du bar-restaurant "le Terminus" va offrir un repas à quelque 140 bénéficiaires de la Croix-Rouge le 24. A Bourgoin-Jallieu, 4 associations organisent un repas le 25 pour les plus démunis. Dans les deux cas, il s'agit de premières.

Des initiatives pour passer un bon moment à table lors du réveillon de Noël ou le 25 (photo d'illustration)
Des initiatives pour passer un bon moment à table lors du réveillon de Noël ou le 25 (photo d'illustration) © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Bourgoin-Jallieu, France

Ca y'est, nous sommes début décembre :  la dernière ligne droite donc avant Noël. Et heureusement, pendant cette période, la solidarité fonctionne pour offrir un peu de bonheur aux plus démunis. Il y a notamment les collectes de jouets qui sont ensuite offerts aux enfants comme le font le Secours populaire, les Restos du Cœur ou encore la Croix-Rouge. Il y a aussi de nouvelles initiatives. 

Reportage

Un restaurateur nord-isérois offre le repas à plus de 100 personnes

Ainsi, à Saint-André-le-Gaz, Jean-Claude Patret, patron du bar-restaurant le Terminus a proposé à la Croix-Rouge des Vallons de l'Isère (La Tour-du-Pin / Les Abrets) d'offrir des plateaux repas à ses bénéficiaires les plus dans le besoin. Cela fera 140 personnes environ. Un geste qui lui trottait dans la tête depuis plusieurs années. Il a décidé de se lancer cette année. 

"Je pense que c'est des gens un peu oubliés en période de fête. Je pense que l'actualité d'aujourd'hui a pris partie pour tout ce dont on parle en ce moment, les gilets jaunes, mais par contre les pauvres gens malheureux, voilà, sont laissés sur le côté (...) Les personnes les plus démunies auront la surprise d'avoir un vrai repas. Ils auront au moins ça pour se réchauffer entre guillemets. Je veux leur offrir un bon repas", explique-t-il. 

Un moyen d'apporter un peu de réconfort dans un quotidien très compliqué. L'opération va lui coûter plusieurs centaines d'euros mais cet effort le restaurateur veut le faire. Il tient aussi à distribuer ces repas le 24 pour que le repas soit pris le soir ou le 25 à midi. "Autrement, ça n'aurait pas eu le même impact, tandis que là le soir du réveillon ou le 25 ils verront vraiment qu'on pense à eux. Faire Noël comme tout le monde, faire Noël quand même"

A Bourgoin-Jallieu, repas le 25 décembre à midi

A Bourgoin-Jallieu, on tenait à organiser un repas le Jour-J. Le 25, à midi, la salle polyvalente va donc devenir une grande salle à manger avec une centaine de convives. Des personnes invitées par quatre associations (Secours catholique, 2 Choses Lune, Secours populaire et Petits frères des pauvres) ou par les services sociaux. Des personnes très isolées ou qui n'ont pas eu le droit à un tel moment depuis très longtemps. "Certaines, ça leur fait peur. Notre challenge sera de faire qu'elles se sentent à l'aise", explique Anne-Marie Hommel des Petits frères des pauvres

Environ 40 bénévoles seront mobilisés pour aller chercher certains convives chez eux, partager avec eux le repas, les servir, discuter, rigoler. "Ce sera un vrai repas de fête avec de vraies assiettes, pas des gobelets en plastique", précise Anne-Marie Hommel. Et autour de cette "première", il y a beaucoup de générosité, comme le confie Jean-Michel Monnet-Paquet du Secours populaire : "il y a des personnes qui offrent des papillotes, d'autres des fromages; certaines ont écrit pour proposer des bûches." Des professionnels ont fait des dons en argent, en nature. L'association du quartier de l'Oiselet a fait un don en numéraire. La mairie met la salle à disposition, assure la sécurité et offre un cadeau à la vingtaine d'enfants ainsi que l'apéritif.

Les organisateurs ont encore besoin d'un peu de financement et font appel aux dons, des dons qui sont défiscalisés. Vous pouvez contacter le 06.46.90.38.93 ou vous manifester par mail noelsolidairebourgoin@gmail.com. Une cagnotte en ligne a aussi été créée.