Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Isère : de plus en plus de migrants aux Restos du Cœur à Grenoble

lundi 30 novembre 2015 à 20:54 Par Ulysse Khalife, France Bleu Isère

En Isère, les restos doivent faire face à la fois à un manque de bénévoles et à une augmentation de la demande qui s'élève à 9% dans le département. Une hausse expliquée notamment par l'arrivée de réfugiés des pays en guerre.

Restos du Cœur, image d'illustration
Restos du Cœur, image d'illustration © Radio France

Grenoble, France

Au centre des Restos du Cœur Chorier-Berriat à Grenoble, un bénéficiaire sur deux est un migrant. Franck, la trentaine, arrivé du Nigéria il y a deux ans, vient par exemple chercher des vêtements, "T-shirt, pantalon, veste... tout ça". En attendant d'obtenir le statut de réfugié, Franck, qui a fui son pays gangrené par le groupe islamiste Boko Haram, se débrouille pour survivre : "J'appelle le numéro 115 tous les jours".

Comme toutes les autres personnes aidées par les Restos du Cœur, les migrants viennent chercher un repas ou une boisson chaude. Rambo, 36 ans, arrivé d'Algérie en 2001, se réchauffe en buvant un café : "C'est mieux que rien. Et c'est un endroit où il y a de l'ambiance, où on peut discuter".

REPORTAGE - Les migrants de plus en plus nombreux aux Restos du Cœur

Les migrants peuvent compter sur les bénévoles, qui comme Chantal compatissent à leur situation : "Ils sont au bon endroit dans la mesure où ils ont un repas chaud offert par jour. Leur statut juridique peut aussi leur donner droit à un colis alimentaire".

► Lire aussi : En Isère, les Restos du Cœur ont besoin de cinq ou six bénévoles en plus sur chaque site de distribution

 


La 31e campagne des Restos du Cœur - Aucun(e)
La 31e campagne des Restos du Cœur - Idé