Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Isère : les motards en colère se mobilisent contre la limitation de vitesse à 80 km/h

samedi 14 avril 2018 à 17:25 Par Marion Aquilina, France Bleu Isère

Près de 500 motards ont manifesté en Isère, à Grenoble, ce samedi 14 avril 2018. Ils dénoncent la limitation de vitesse à 80 km/h, expérimentation portée par le gouvernement. Ils estiment que cette mesure ne permettra pas de faire baisser la mortalité sur les routes.

450 motards se sont rassemblés à Grenoble contre la limitation de vitesse sur les routes à 80 km/h
450 motards se sont rassemblés à Grenoble contre la limitation de vitesse sur les routes à 80 km/h © Radio France - Marion Aquilina

Isère, France

Les moteurs ont rugi en Isère ce samedi. 450 motards se sont retrouvés à Grenoble devant la préfecture pour une journée de manifestation nationale contre la limitation de vitesse sur les routes à 80km/h au lieu de 90km/h. C'est une expérimentation qui vise à réduire le nombre d'accidents et qui est prévue pendant deux ans. 

Des motards de toute la région Auvergne-Rhône-Alpes s'étaient donnés rendez-vous en début d'après-midi pour défiler pendant deux heures dans les rues de l'agglomération grenobloise et la rocade avant un retour dans le centre-ville de Grenoble. C'était la deuxième manifestation contre la limitation à 80 km/h à Grenoble, la première avait eu lieu début février.

La Fédération française des motards en colère en Isère était présente au rassemblement. Jean-Michel Perrin-Blanc fait partie du bureau depuis plus de dix ans, il estime que le gouvernement ne se pose pas les bonnes questions : "Quand il y a un accident, une sortie de route, un choc frontal, il faut se demander "pourquoi ?". Les causes, on les connaît : l'alcool, la drogue, le non-respect du code de la route."

La fédération française des motards en colère (FFMC) en Isère estime que l'État devrait refaire les routes plutôt que d'abaisser la vitesse de circulation pour réduire la mortalité sur les routes - Radio France
La fédération française des motards en colère (FFMC) en Isère estime que l'État devrait refaire les routes plutôt que d'abaisser la vitesse de circulation pour réduire la mortalité sur les routes © Radio France - Marion Aquilina
400 000 km de route sont concernés par la mesure soit près de 30 000 panneaux de signalisation à changer - Radio France
400 000 km de route sont concernés par la mesure soit près de 30 000 panneaux de signalisation à changer © Radio France - Marion Aquilina