Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Isère : moins de travail pour les Pères Noël en ce début décembre en raison des consignes sanitaires

-
Par , France Bleu Isère

Les séances photos avec le Père Noël, cette année, ne ressembleront pas à celles que l'on a pu connaître jusqu'à l'an passé. Le coronavirus, les règles du déconfinement progressif sont passés par là.

Le père Noël au micro de France Bleu Isère, 23 décembre 2019.
Le père Noël au micro de France Bleu Isère, 23 décembre 2019. © Radio France - Nina Valette

"Ben, je suis au chômage partiel, comme tous ceux qui travaillaient !" C'est avec un brin d'humour que Gérard Ferrand, le Père Noël de La Tour-du-Pin nous parle de sa situation. En raison des règles sanitaires en vigueur jusqu'au 15 décembre, toutes ses sorties de Père Noël sont annulées. Ainsi, on ne le verra pas distribuer des papillotes aux enfants lors de la Fête des Lumières, le 8-Décembre. Les animations ne peuvent se tenir, il faut éviter les rassemblements de personnes sur la voie publique. Il n'ira pas non plus dans les écoles. 

Des règles différentes en intérieur, sur la voie publique

Pour lui, précise-t-il, ce n'est pas grave, car il est retraité et fait ça gratuitement. Mais pour certains, il s'agit d'un travail, un vrai. Pascal Sébire, 55 ans, Père Noël de Bourgoin-Jallieu, a plusieurs activités et toutes sont à quasiment à l'arrêt depuis mars. Forcément, ses quelques missions Père Noël, il compte dessus et il a bien eu peur qu'elles soient annulées.

Car le Père Noël ne peut venir comme il le faisait les autres années en raison du coronavirus et des règles sanitaires en place jusqu'au 15 décembre dans le cadre du déconfinement progressif. La préfecture précise que dans les centres commerciaux, les boutiques, ce sont aux organisateurs de s'assurer qu'il n'y ait pas d'effet de groupe et que les gestes barrière sont bien respectés

Sur la voie publique, impossible pour le Père Noël de se promener à pied, de rester devant un monument pour une séance photos. Car cela peut engendrer des attroupements. Il peut cependant circuler en ville, à bord d'une voiture ou d'une carriole, s'il ne fait pas d'arrêt. C'est la parade trouvée par les mairies de Villefontaine et Saint-Ismier.

Des photos oui, mais avec de la distance à Bourgoin-Jallieu

A Bourgoin-Jallieu, Pascal Sébire commence ce 5 décembre ses séances photos. Dans une boutique vacante. En intérieur donc, où nous explique-t-on on peut compter les personnes, gérer les flux, contrairement à l'extérieur. Mais il devra rester à distance des enfants. "Je pense que ça ça va les frustrer un peu, mais au moins, ils verront le Père Noël. Beaucoup d'animations de ce genre sont annulées dans les petites communes aux alentours. Au moins, là, ils verront le Père Noël, pourront parler avec lui. Voir leurs yeux qui pétillent, c'est super."

Gérard Ferrand évoque aussi ces échanges toujours agréables, cette bonne ambiance, les sourires des petits. Forcément, il regrette de ne pas pouvoir y goûter cette année, mais à 78 ans, il préfère être prudent. "Je suis personne à risque et pas très courageux face à la maladie. Et puis le Père Noël avec un masque, je ne sais pas si ça représentera grand chose." 

Des Pères Noël masqués

"Le Père Noël masqué, ça perd de sa magie", explique une maman de 3 petites filles rencontrée à Vienne. Mais elle comprend vu le contexte que les animations prennent une forme différente, voire que certaines animations soient annulées. "C'est normal, mais les enfants attendent tellement ça que c'est dommage", d'après Morgan, maman d'Iliana, 3 ans.

Si les centres commerciaux peuvent organiser ce genre d'événements, charge à eux de vérifier que les règles sanitaires sont bien respectées. Certains nous confient qu'ils ont préféré annuler. "Une contrainte de plus", "on ne veut pas prendre de risque", expliquent-ils. 

Au grand centre commercial Carrefour de l'Isle-d'Abeau, cette année, pas de petit train du Père-Noël "car il aurait fallu tout désinfecter à chaque trajet" , explique François Girard, le directeur. Le Père Noël a été décommandé, car "avoir un Père Noël à 1 mètre des enfants, la photo n'aurait pas été de qualité.". Mais un professionnel prendra les enfants, les familles en photo sur le trône du Père Noël. "On offrira la photo et un bonnet de Noël. Si, l'esprit de Noël sera là ! Mais dans le bonnet !", assure François Girard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess