Infos

Issoudun a célébré sa troisième messe des peuples

Par Alexandra du Boucheron, France Bleu Berry lundi 4 janvier 2016 à 7:00

Les chants africains à l'honneur en l'église Saint Cyr d'Issoudun.
Les chants africains à l'honneur en l'église Saint Cyr d'Issoudun. © Radio France - Alexandra du Boucheron

A l'occasion de la 102e Journée mondiale du migrant et du réfugié, l'église St Cyr d'Issoudun a accueilli différentes communautés chrétiennes pour sa messe des peuples. Près de 200 personnes y ont assisté.

Pour célébrer le dimanche de l'Epiphanie et la visite des rois mages à l'enfant Jésus, la paroisse de Saint Cyr d'Issoudun a organisé, pour la troisième année consécutive, une messe pour les différentes communautés -camerounaise, congolaise, portugaises ou encore polonaise- issues de l'immigration installées à Issoudun et dans ses alentours.

Près de 200 fidèles ont célébré l'amitié entre les communautés

La célébration eucharistique s'est tenue deux semaines avant la Journée mondiale du migrant et du réfugié, le 17 janvier prochain (Journée instaurée en 1914 par le pape Benoît XV). Près de 200 fidèles ont suivi cette "messe des peuples", co-célébrée par six prêtres dont l'archevêque de Bourges, Armand Maillard, et le curé de la paroisse, le père Olivier Crestois.

La messe des peuples, co-célébrée par cinq prêtres dont l'archevêque de Bourges. - Radio France
La messe des peuples, co-célébrée par cinq prêtres dont l'archevêque de Bourges. © Radio France - Alexandra du Boucheron

Pour Praxéde et Jeanne, deux soeurs qui habitent respectivement à Reuilly et à Issoudun, c'est l'occasion de partager leur culture camerounaise. Elles ont chanté en langue ewondo pendant la célébration. 

"Nous apportons de la chaleur et du soleil d'Afrique" - Praxéde.

Praxède a également mené la** procession des offrandes, en souvenir des rois mages, accompagnée de chant angolais en langue kimboudou. Le drame syrien a trouvé un écho particulier pendant la cérémonie.**  Mounia Moalla, présidente de l'association Ma belle école est venue témoigner de "la force" d'avoir une double culture. "L'autre est pour moi une richesse, une ouverture et une chance", a expliqué cette franco-syrienne qui vit dans le Berry depuis 16 ans.

La communauté musulmane d'Issoudun a été conviée à la fin de la messe : quatre de ses membres ont répondu présent dont Anar Sinacer, le président de l'association cultuelle des musulmans d'Issoudun. Ce dernier prévoit d'inviter à son tour les Catholiques d'Issoudun l'année prochaine. A l'issue de la messe, un verre de l'amitié et un repas étaient organisés pour les communautés. 

La messe des peuples à Issoudun (reportage d'Alexandra du Boucheron)

 

La procession des offrandes en l'église Saint Cyr d'Issoudun. - Radio France
La procession des offrandes en l'église Saint Cyr d'Issoudun. © Radio France - Alexandra du Boucheron

Partager sur :