Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Issoudun : les visites privées au musée sont suspendues par la justice

-
Par , , France Bleu Berry

Le tribunal administratif de Limoges suspend les visites privées organisées en petit comité au musée de l'Hospice Saint-Roch à Issoudun.

Le musée Saint Roch d'Issoudun a rouvert ses portes en ce weekend de la Saint Valentin
Le musée Saint Roch d'Issoudun a rouvert ses portes en ce weekend de la Saint Valentin © Radio France - Sylvain ROGIE

Les lieux culturels ne peuvent pas accueillir de public et le musée d'Issoudun n'échappe pas à la règle. Voilà pourquoi le tribunal administratif de Limoges a décidé de suspendre les visites privées organisées en petit groupe au musée de l'Hospice Saint-Roch. La décision a été rendue ce jeudi, après l'examen mercredi du recours déposé par la préfecture de l'Indre. 

Depuis samedi 20 février, des créneaux de réservation étaient proposés à des groupes pouvant aller jusqu'à six personnes. Samedi et dimanche, 59 visiteurs ont pu profiter de la galerie d'art contemporain du musée d'Issoudun. Et de nouvelles visites étaient d'ailleurs organisées ce mercredi, au moment même où la justice examinait le dossier. Les règles sanitaires en vigueur sont strictes : port du masque, gel hydroalcoolique à l'entrée et pas plus de six visiteurs simultanément. 

C'est donc un nouveau revers pour André Laignel. Le maire d'Issoudun avait déjà été désavoué en justice. Jeudi 18 février, le tribunal administratif de Limoges avait en effet suspendu l'ouverture des plus grandes salles du musée de l'Hospice Saint-Roch après un premier recours de la préfecture de l'Indre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess