Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"J'ai pardonné. Ces jeunes étaient aussi des victimes", le témoignage d'une des sœurs de Saint-Étienne-du-Rouvray

mardi 25 juillet 2017 à 18:09 Par Marie Ameline, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Le 26 juillet 2016, sœur Huguette a assisté à l'assassinat du père Hamel à l'intérieur de l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray. Après un an de silence, la religieuse accepte de parler de cette longue année de deuil, de reconstruction, et de pardon.

Chez soeur Huguette, une photo du père Hamel
Chez soeur Huguette, une photo du père Hamel © Radio France - Marie Ameline

Saint-Étienne-du-Rouvray, France

Pendant un an, sœur Huguette s'est réfugiée dans le silence et la prière. Le 26 juillet 2016, la religieuse de la communauté de la charité de Saint-Vincent de Paul assistait à l'office avec deux de ses sœurs et un couple de paroissiens, quand Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean font irruption dans l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray et égorgent le père Hamel avant d'être abattus par la police.

Durant l'année écoulée sœur Huguette a beaucoup prié et réfléchi à l'acte barbare perpétré par les deux jeunes terroristes. Un lent cheminement qui l'a menée au pardon.

Même si elle sait l'épreuve qui l'attend ce mercredi matin lors de la commémoration à l'église de Saint-Étienne-du-Rouvray, en présence du président de la République, Emmanuel Macron, du Premier ministre Edouard Philippe et du ministre de l'intérieur Gérard Collomb, sœur Huguette sera présente, aux cotés des deux autres religieuses retenues en otage l'été dernier. Le couple de paroissiens, dont l'homme avait été blessé lors de cet attentat, a lui préféré s'éloigner du tumulte engendré par cette commémoration.

À lire aussi : EN IMAGES - Un an après l'assassinat, l'émotion toujours vive à Saint-Étienne-du-Rouvray