Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"J'avais 60 centimètres d'eau dans la réserve", raconte le patron de la superette de Saint-Martin-de-Londres

-
Par , France Bleu Hérault

Touchée par un violent orage dans la nuit de lundi à mardi, la superette Vival de Saint-Martin-de-Londres est en passe de rouvrir. Son patron Dominique Fontaine nous raconte les quatre jours de nettoyage.

Dominique Fontaine, le patron de la superette Vival de Saint-Martin-de-Londres (Hérault)
Dominique Fontaine, le patron de la superette Vival de Saint-Martin-de-Londres (Hérault) © Radio France - Romain Berchet

Après les fortes intempéries du début de semaine, la superette de Saint-Martin-de-Londres se relève tout juste. Elle a été touchée par d'importantes inondations dans la nuit de lundi à mardi. Toute la place du village était sous l'eau. "Vers deux heures matin, un riverain m'a alerté", explique Dominique Fontaine. Le chef d'entreprise a passé une bonne partie de la nuit à côté des pompiers. "Je n'arrivais pas à ouvrir la porte tellement il y avait de l'eau", ajoute-t-il.

Il y a eu 60 centimètres d'eau dans la réserve de la superette de Saint-Martin-de-Londres
Il y a eu 60 centimètres d'eau dans la réserve de la superette de Saint-Martin-de-Londres

Sa superette a été le commerce le plus touché dans la commune près du Pic Saint-Loup. "Tout flottait notamment dans la réserve où il y avait 60 centimètres d'eau, 10 cm dans le magasin. J'ai été obligé de jeter trois conteneurs de marchandises par précaution", indique Dominique Fontaine. 

Quatre jours de nettoyage

Par chance, les frigos ont été sauvés dans le sinistre. Quatre jours après l'inondation, la trace du passage de l'eau témoigne encore du passage de l'orage dans la superette. "Je dois encore évacuer quelques produits. Parfois je soulève un carton et par surprise il est plein d'eau", précise Dominique Fontaine. Malgré tout le patron relativise et reste optimiste : "ce n'est que matériel. J'ai retrouvé une connexion internet, il ne manque plus que l'ordinateur."

La trace de la montée des eaux dans la superette de Saint-Martin-de-Londres
La trace de la montée des eaux dans la superette de Saint-Martin-de-Londres © Radio France - Romain Berchet

"On ne peut rien faire contre dame nature"

Assez éprouvé tout de même par cette fermeture forcée du fait du sinitre, Dominique Fontaine préfère sourire : "pourquoi tout maintenant ?". Le patron s'interroge quelques mois après avoir été touché par le Covid-19. La maladie l'a immobilisé un mois. "Moi je peux en témoigner, d'autres non donc on relativise", conclut-il. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess