Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

J’irai dormir dans l’hôtel du château de Versailles

mardi 18 août 2015 à 12:26 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Trois bâtiments historiques du domaine du château de Versailles pourraient être transformés en hôtel de luxe. L'appel d'offre a été rendu publique début août 2015.

Château de Versailles
Château de Versailles © Maxppp/Olivier Boitet

Dormir dans le château de Versailles, c’est un rêve que, peut-être, un jour, certains vont pouvoir réaliser. Début août 2015, l’Etablissement public du château de Versailles (EPV) a publié un appel d’offre au Journal Officiel de l’Union Européenne. Il propose de rénover trois bâtiments de son domaine pour accueillir un hôtel de luxe . Le Grand Contrôle, le Petit Contrôle et le Pavillon des Premières Cent Marches, des bâtiments historiques qui sont à l’intérieur du domaine du château de Versailles, pourraient donc être transformés en hôtel. Ces bâtiments ont une grande valeur patrimoniale.

Près de 10 millions de travaux à prévoir

Le Grand Contrôle a été construit au XVIIème siècle. Jusqu'à la Révolution, il a servi de contrôle général des finances, d’où son nom. Il a hébergé des personnages illustres comme Turgot ou Necker. Jusqu’en 2006, c’était le mess des officiers de Versailles qui venaient y prendre leur repas. Son emplacement est privilégié. D’un côté, il fait face à la superbe pièce d’eau des Suisses. C’est là, rue de l’Indépendance américaine, que les futurs clients rejoindront l’hôtel. De l’autre, la vue donne sur l’Orangerie de Versailles. Les lieux sont inoccupés depuis 2008. Pour rénover les 2800 mètres carrés sur plusieurs niveaux des locaux, il faut compter entre 4 à 7 millions de travaux auxquels il faut ajouter 4 millions pour l’aménagement intérieur. Le cachet des bâtiments doit être préservé. Un architecte des monuments historiques supervisera les travaux extérieurs.

Les candidats ont jusqu’au 14 septembre pour déposer leur dossier. L’hôtelier doit s’engager à créer un hôtel haut de gamme. La concession serait de 40 à 60 ans. Une redevance sera reversée au château.

Le groupe AccorHotels a déjà fait savoir qu’il était intéressé.