Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jacques Bompard inéligible : le maire d'Orange se pourvoit en cassation

-
Par , France Bleu Vaucluse

La cour d'appel de Nîmes a condamné Jacques Bompard, maire Ligue du Sud d'Orange à cinq ans d'inéligibilité pour prise illégale d'intérêt. Jacques Bompard forme un pourvoi en cassation et reste maire.

Jacques Bompard sur le banc du tribunal de Carpentras
Jacques Bompard sur le banc du tribunal de Carpentras © Radio France - Jean Pierre Burlet

La cour d'appel de Nîmes a rendu une "décision surprenante" selon l'avocat de Jacques Bompard. le maire Ligue du Sud d'Orange est condamné à 30.000 euros d'amende, un an de prison avec sursis et cinq ans d'inéligibilité.

Jacques Bompard forme un pourvoi en cassation et reste maire. Il n'a pas souhaité s'exprimer, mais son avocat Maitre Benoit Fleury remarque qu' "aucun opposant politique n'a réussi à l'abattre, mais la justice s'en charge. Cette décision ne fait pas abstraction du contexte politique".

Les faits remontent à 2005, lorsque Jacques Bompard avait facilité des transactions immobilières pour sa fille et lui-même via une société immobilière. Jacques Bompard (Ligue du Sud) est condamné par la cour d'appel de Nîmes dans une affaire de prise illégale d'intérêt lorsque la ville d'Orange avait vendu en 2005 un local à sa fille et deux terrains au couple Bompard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess