Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jardins familiaux à Chenôve : au moins deux ans d'attente pour obtenir une parcelle

-
Par , France Bleu Bourgogne

A Chenôve le succès des jardins familiaux ne se dément pas surtout avec la crise sanitaire ! Désormais réservés aux seuls Cheneveliers, les 80 jardins que comptent la ville affichent complets. Obtenir l'un de ces lopins de terre de 150 à 200 mètres carrés prend en moyenne deux ans.

Joli succès des jardins familiaux de Chenôve pour lesquels il y a deux ans d'attente
Joli succès des jardins familiaux de Chenôve pour lesquels il y a deux ans d'attente © Radio France - Thomas Nougaillon

Depuis quelques années les jardins familiaux ou jardins ouvriers -créés au 19e siècle pour améliorer le quotidien des ouvriers- connaissent un véritable regain d'intérêt partout en France. Un phénomène encore accentué par la crise sanitaire...

Des bouts de terrain de plus de 150 mètres carrés

A Chenôve, la Fédération des Jardins Familiaux de France possède 80 parcelles sur deux sites l'un dans le quartier des Grands Crus (26), l'autre à côté du château du Chapitre (54). Ce sont des bouts de terrain de 150 à 200 mètres carrés équipé d'un abri et d'un compteur d'eau individuel qui sont loués à l'année.

Notre reporter a rencontré Denis, il y a fallu être patient avant d'obtenir sa parcelle

Les jardins familiaux de Chenôve sont répartis sur deux sites de la commune
Les jardins familiaux de Chenôve sont répartis sur deux sites de la commune © Radio France - Thomas Nougaillon

Françoise Renaud, 74 ans, présidente des jardins familiaux de Chenôve depuis deux ans, évoque cette forte demande. "Il y a au moins une quinzaine de personnes qui sont en attente." La présidente poursuit son explication. "Quand on a un jardin on reste durant des années, certains jardiniers sont là depuis 20 ans ou 30 ans et il y a très peu de départs". 

"Au moins une quinzaine de personnes en attente"

Françoise Renaud, explique qu'une quinzaine de familles sont en attente d'une parcelle sur Chenôve

Près de 800 jardins familiaux sur l'agglo

L'association des "Jardins Familiaux Dijonnais" regroupe 775 jardins répartis sur 24 sites de l'agglomération entre les communes de Dijon, Saint-Apollinaire, Ruffey-les-Échirey ou encore Chenôve. Louer l'un de ces lopins de terre à Chenôve coûte 78 euros à l'année

Denis, postier en retraite, exploite l'une de ces parcelles depuis trois ans.
Denis, postier en retraite, exploite l'une de ces parcelles depuis trois ans. © Radio France - Thomas Nougaillon

La variable de l'eau

A cela il faut ajouter la consommation d'eau. Consommation très fluctuante, selon les jardiniers ça peut aller de 10 mètres cubes à 35 mètres cubes par an, à 2,20 le mètre cube cela représente des sommes pouvant aller de 80 à 150 euros par an en plus !

Des règles très strictes à respecter

Les jardiniers doivent également respecter un règlement intérieur très strict. Règlement qui prévoit en particulier l'entretien du terrain. Ils sont d'ailleurs pris "à l'essai" durant un an. Les sanctions, pour ceux qui n'entretiennent pas suffisamment leurs parcelles, peuvent aller du simple rappel à l'ordre à la lettre recommandée qui met fin au bail.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess