Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jauge de 30 personnes pour les messes : le diocèse exprime en colère

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Le diocèse de Bayeux-Lisieux réagit vivement face à l’assistance réduite à trente personnes lors de la reprise des offices religieux. Jauge confirmée ce jeudi par le gouvernement.

Trente personnes au plus lors de la reprise des cérémonies religieuses ce samedi
Trente personnes au plus lors de la reprise des cérémonies religieuses ce samedi © Radio France - Didier Charpin

30 personnes au plus dans les lieux de culte. Jean Castex a donc confirmé ce chiffre lors de sa prise de parole ce matin. La jauge s’appliquera à partir de samedi matin lors de la reprise des cérémonies religieuses. “Une profonde déception” commente Laurent Berthout, porte-parole du diocèse de Bayeux-Lisieux. Depuis mardi et l’allocution d’Emmanuel Macron, les responsables religieux espéraient obtenir un assouplissement. Le gouvernement n’a pas fléchi.

Jauge fixe plutôt que proportionnelle

Le diocèse de Bayeux-Lisieux estime qu’il avait démontré l’efficacité d’une jauge proportionnelle à la taille d’un édifice. “Au printemps, c’était 30% de la capacité d’accueil d’une église, en laissant des chaises et des rangs vides pour espacer les fidèles” rappelle Laurent Berthout. “Nous avions respecté tous les protocoles et à ma connaissance il n’y a pas eu de cluster dans des églises du Calvados”. Il aurait préféré une reconduction de cette méthode de calcul. “30 fidèles par cérémonie, ce sera _difficile dans les églises de ville où il y a beaucoup plus de monde_. Dans ma paroisse, nous pouvions aller jusqu’à 250 personnes par messe lors du déconfinement.” 

Les messes pourront reprendre samedi. Laurent Berthoud ne voit pas sur quels critères il pourra sélectionner trente. “Il faut qu’on se pose pour y réfléchir" conclut le porte-parole du diocèse.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess