Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jauge de clients réduite dans les commerces : "on va mettre la clé sous la porte" alerte cette coiffeuse

-
Par , France Bleu Nord

Laure Bazan, propriétaire d'un salon de coiffure dans la métropole lilloise, espère beaucoup des annonces d'Emmanuel Macron, ce mardi 24 novembre. La réouverture des commerces, mais pas à n'importe quelle condition. Elle dénonce le nouveau protocole sanitaire envisagé par le gouvernement.

Les salons de coiffure pourraient rouvrir dès le mois de décembre avec un protocole sanitaire renforcé et une jauge de clients réduite
Les salons de coiffure pourraient rouvrir dès le mois de décembre avec un protocole sanitaire renforcé et une jauge de clients réduite © Maxppp - Jean François Ottonello

Qu'est-ce qui nous attend à partir du 1er décembre prochain ? Réponse ce mardi soir lors de l'allocution télévisée d'Emmanuel Macron à 20h. Le président de la République devrait annoncer des règles assouplies pour le confinement, notamment pour les commerces non essentiels. Les commerçants qui espèrent rouvrir la semaine prochaine, peut-être même dès ce week-end. En revanche, les cafés et restaurants ne devraient pas obtenir de feu vert tout de suite. 

Si les petits commerces espèrent rouvrir, il y a un autre point de crispation : le nouveau protocole sanitaire dans les magasins. Le gouvernement réfléchit notamment à une jauge réduite de 8 mètres carrés par client. Une mesure absurde selon Laure Bazan, la représentante de l'Union nationale des entreprises de coiffure (UNEC) dans les Hauts-de-France. Elle tient un salon à Houplin-Ancoisne, dans la métropole lilloise, et ne pourrait accueillir que quatre clients avec ce protocole.

Laure Bazan est le représentante de l'Union nationale des entreprises de coiffure dans les Hauts-de-France

Choix de la station

À venir dansDanssecondess