Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Je désobéis, j'applique déjà la consultation à 25 euros" : un médecin dans le Doubs

Les consultations chez les médecins pourraient coûter 25 euros. C'est ce que propose l'Assurance-maladie. Mais certains médecins appliquent déjà cette grille de tarifs.

Clio Médecins
Clio Médecins © Maxppp - OLIVIER LANRIVAIN

Belfort, France

Stéphane Attal est médecin dans le Doubs et représentant de la CSMF, la première organisation de médecins libéraux. Les principaux syndicats de médecins sont en pleine négociation en ce moment avec l'Assurance-maladie. Ils demandent une augmentation du prix de la consultation.

Stéphane Attal, lui, applique déjà le tarif de 25 euros par consultation : "Les patients nous paient sans aucun problème 25 euros. Je fais payer ce tarif, car 23 euros ce n’est pas adapté à mon travail. Je mérite plus. Je mérite 25 euros. J’explique à mes patients que 25 euros permet d’être correctement pris en charge par mes soins. Ils trouvent même que ce n’est pas assez cher. Les 2 euros de plus seront pris en charge par la sécurité sociale."

Nous ne sommes pas mal payés mais nous ne sommes pas revalorisés par rapport au coût de la vie qui augmente

Selon l'Insee en 2011, les médecins touchaient en moyenne 8.845 euros par mois net, les généralistes sont les moins bien payés avec 6.835 euros net par mois : "Le chiffre peut paraître impressionnant, mais il faut voir ce chiffre rapporté au nombre d’heures passées dans le cabinet médical. Aujourd’hui nous ne pouvons pas dire que nous sommes mal payés mais nous avons des charges en plus. Le coût de la vie augmente et nous ne sommes pas revalorisés."

L'invité Stéphane Attal