Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Je ne me ferme aucune porte" : l'ambition de la boxeuse indrienne Victoire Piteau

-
Par , , France Bleu Berry

Victoire Piteau a accordé une longue interview à France Bleu Berry, deux jours après avoir décroché sa première ceinture internationale. La boxeuse de Saint-Maur ne se fixe aucune limite pour la suite.

Victoire et Sébastien Piteau posent avec la ceinture WBC francophone décrochée samedi 17 avril
Victoire et Sébastien Piteau posent avec la ceinture WBC francophone décrochée samedi 17 avril © Radio France - Jérôme Collin

Sereine, souriante, déterminée. Deux jours après sa victoire sur le ring pour décrocher la ceinture WBC francophone, Victoire Piteau est venue dans les studios de France Bleu Berry, aux côtés de Sébastien, son père et entraîneur. La jeune boxeuse de 22 ans poursuit son parcours étincelant, elle qui a remporté à deux reprises la ceinture de championne de France des super-plumes. Pendant 25 minutes, Victoire et Sébastien Piteau ont répondu aux questions de Sylvain Rogie et Pierre Guillet.

ÉCOUTEZ - La joie et la fierté de Victoire et Sébastien Piteau, au micro de France Bleu Berry

Où s'est fait la différence pendant ce combat ?

Victoire Piteau : Ça a été un combat difficile. Mon adversaire avait vraiment envie. Elle a avancé pendant dix rounds. Ça a été très intense. J'ai mis en oeuvre tout ce que j'ai travaillé. Quand on met le pied dans l'international, c'est un niveau au-dessus. Si on n'est pas prêt, ça ne fonctionnera pas. J'ai vraiment mis en place une nouvelle tactique qui a bien fonctionné. J'ai senti dès le premier round que j'étais bien. J'avais confiance en ma stratégie et j'ai pu monter la cadence.  

C'est à la fois un travail physique et mental ?

Victoire Piteau : C'est une combinaison des deux. J'avais trois heures et demi d'entraînement par jour, à raison de deux séances quotidiennes. La boxe se joue beaucoup sur le mental. C'est un sport à part. J'ai la chance d'avoir une expérience internationale dans mon parcours amateur. Sur un combat comme celui de samedi, ça m'a aidé.

Quelle est la prochaine échéance ?

Sébastien Piteau : Il faut encore travailler, il va falloir faire plusieurs combats sans titre en jeu. Il faut confirmer. En 2022, il faut viser l'Europe. Après, il y a des opportunités à saisir dans la boxe. L'idée est de viser le titre européen. Inutile de brûler les étapes. Victoire n'a que 22 ans, elle est la seule dans le top 50 dans ce cas-là. 

Victoire Piteau : Là, je vais me reposer. Dans l'immédiat, je me fixe des objectifs sur le long terme comme un championnat d'Europe ou un championnat du monde. Je ne me ferme aucune porte. 

  • Indre
Choix de la station

À venir dansDanssecondess