Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

“Je ne me vois pas refuser l’entrée de mon église", prévient le curé de la cathédrale de Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie

Ce samedi 28 novembre marque la reprise des offices dans les lieux de culte. Un retour dans la limite de 30 personnes. Même si un recul de la jauge serait envisagé, il est impossible pour l’Abbé de la cathédrale Saint-Etienne Simon d’Artigue de refuser les chrétiens à l’entrée.

L'Abbé Simon d'Artigue est contre cette jauge de 30 personnes par messe qu'il juge inapplicable dans la cathédrale Saint-Étienne.
L'Abbé Simon d'Artigue est contre cette jauge de 30 personnes par messe qu'il juge inapplicable dans la cathédrale Saint-Étienne. © Radio France - Louis Fontaine

Douche froide pour les lieux de culte après les annonces d’Emmanuel Macron. Ils sont autorisés à rouvrir avec une capacité d’accueil de 30 personnes. Une décision incompréhensible pour l’Abbé de la cathédrale Saint-Etienne Simon d’Artigue. “Oui nous sommes heureux de voir le retour des messes. Mais cette annonce n’est pas applicable. 30 personnes ? C’est mal connaître les réalités de la messe. Je ne vais pas mettre un vigile à l’entrée”.

Un allègement dans les jours à venir ? 

La Conférence des évêques de France se dresse aussi contre cette jauge maximale de 30 personnes. Le président de la Conférence des évêques Eric de Moulins-Beaufort demande a Emmanuel Macron de revoir sa copie. Des discussions sont en cours, même si pour l'instant la jauge de 30 fidèles ne changera pas avant la mi-décembre. 

Le Diocèse de Toulouse condamne ces annonces

Pour le retour de la messe ce samedi dans la cathédrale Saint-Etienne, l’incertitude plane encore selon l’Abbé Simon d'Artigue. “Je ne sais pas encore combien de chrétiens pourront venir ce week-end. Habituellement on accueille environ 700 personnes à chaque messe”

Pour l’Archevêque de Toulouse Monseigneur Robert Le Gall, ces restrictions ne passent pas. 

“Qu’importe les surfaces de nos églises, la limite de 30 personnes imposée à nos célébrations, je ne peux pas l'admettre. Cette décision est infondée. Les catholiques vont avoir beaucoup de mal à y adhérer” Robert Le Gall, Archevêque de Toulouse.

L’Abbé Simon d’Artigue espère surtout un déconfinement au 15 décembre et une augmentation de la jauge pour la messe de Noël et du jour de l’an, si importante pour les chrétiens.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess