Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

"Je ne sais pas nager, j'ai honte", confie une maman à Marseille

mercredi 19 juillet 2017 à 15:18 Par Tony Selliez, France Bleu Provence

Plus d'un Français sur sept ne sait pas nager. Ce chiffre est à peine meilleur pour la région PACA et la Corse : un sur 10. Mais ce sont quand même les régions en France où l'on compte le plus de nageurs.

Des piscines trop rares et souvent vétustes (ici Saint-Charles) : Marseille essaie tant bien que mal de combler son retard
Des piscines trop rares et souvent vétustes (ici Saint-Charles) : Marseille essaie tant bien que mal de combler son retard © Radio France - Tony Selliez

Marseille, France

Plus d'un Français sur sept ne sait pas nager, selon un rapport de l'INPES (l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé).

D'une façon générale, les hommes nagent mieux que les femmes. Et, bonne nouvelle, les chiffres sont en augmentation. En 2010, 18,6% des français se déclaraient inaptes à la nage

"Je ne sais pas nager, je n'ai jamais appris. J'ai trop honte." Ratiba, du quartier du Merlan, maman d'un petit garçon de 8 ans

Depuis l'an dernier, l'association Le Grand Bleu apprend à nager gratuitement à des dizaines d'enfants à Marseille, avec l'aide de la mairie et de la préfecture. Frande Bleu Provence a rencontré des parents tout heureux de pouvoir inscrire leurs minots, piscine Saint-Joseph, dans le 14e arrondissement

Depuis l'an dernier, l'association Le Grand Bleu -avec l'aide de la mairie et de la Préfecture- apprend à nager gratuitement, l'été, à des dizaines d'enfants à Marseille

"L'an dernier je leur ai payé des cours privé : 13 euros la séance. C'est cher, mais je l'ai fait. C'est vital." Coralie, maman de 3 enfants

Coralie, mère de 3 enfants à Marseille

Chaque été, 500 personnes meurent noyées en France, que ce soit en piscine, dans les cours d'eau ou en mer.

"Beaucoup les femmes. Elles amènent leurs enfants mais elles ne savent pas nager. C'est culturel aussi. Alors que théoriquement c'est une priorité. Socialement, ça coupe de ne pas savoir nager, surtout les enfants : imaginez dans les centres sociaux, pour les sorties..." Elyamine Berahia, Président de l'association Le Grand Bleu

Elyamine Berahia Président de l'association "Le Grand Bleu" à Marseille. Il donne des cours de natation gratuits, l'été, aux enfants