Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Naufrage de la Minerve : "je ne voulais pas mourir sans savoir" témoigne la sœur d'une des victimes

-
Par , France Bleu Béarn

L'épave du sous-marin militaire La Minerve a été retrouvée lundi au large de Toulon plus d'un demi-siècle après sa disparition. Cinquante-deux marins étaient à bord dont un jeune Bigourdan, originaire de Bagnères-de-Bigorre. Un soulagement pour sa famille.

L'épave de La Minerve gisant à plus de 2000 mètres de profondeur au large de Toulon.
L'épave de La Minerve gisant à plus de 2000 mètres de profondeur au large de Toulon. © Radio France

Bagnères-de-Bigorre, France

C’était l’un de ses souhaits les plus chers avant de mourir. Nicole Teyssandier sait enfin avec certitude où repose son frère aîné. L'épave du sous-marin militaire La Minerve a été retrouvée lundi au large de Toulon, à plus de 2 300 mètres de profondeur, plus d'un demi-siècle après sa disparition.

La fin de 51 ans d'attente

La Minerve a disparu le 27 janvier 1968 avec 52 marins à son bord. L'un de ces marins était Roger Teyssandier, un habitant de Bagnères- de-Bigorre, "un jeune et gentil garçon", se souvient avec émotion sa sœur Nicole. "J'ai toujours dit "pourvu que je ne meurs pas sans savoir. Aujourd'hui je sais. Mais c'est un grand choc. On nous mets au pied du mur, on a beau se dire qu'ils ne reviendront pas mais quelque part, disparu, ça laisse toujours un espoir de quelque chose. Là on l'a plus, on la perdu."

Roger Teyssandier était quartier-maître électricien à bord de La Minerve. Il avait 22 ans lors de sa disparition. Sa petite sœur avait 20 ans. Toute sa famille a été profondément meurtrie. "Ma mère est morte huit ans après la disparition de Roger. Elle m'a toujours dit "si je savais où il était, si je savais quelque chose ça serait plus facile à supporter". Nicole ne s'est jamais rendue à Toulon lors des différents hommages rendus aux sous-mariniers de La Minerve. "Je ne pouvais pas y aller et je n'irai jamais". 

C'est un soulagement car on s'imagine beaucoup de choses quand on ne sait pas. Mais c'est quand même un grand choc - Nicole

"J'ai souffert toute ma vie, c'est inouï ce qu'il m'a manqué, explique en larme la Bigourdane. "Quand j'ai appris qu'on avait retrouvé l'épave j'ai eu l'impression de regarder 50 ans en arrière, tous les souvenirs remontent. A l’époque où c'est arrivé, pendant 4 jours et 4 nuits on regardait la télé, on écoutait la radio. Tant qu'il y avait encore de l’oxygène on regardait toutes les informations. Aujourd'hui c'est le soulagement de savoir mais la tristesse est toujours aussi forte". 

Roger Teyssandier, originaire de Bagnères-de-Bigorre, était quartier-maître électricien à bord du sous-marin La Minerve. - Aucun(e)
Roger Teyssandier, originaire de Bagnères-de-Bigorre, était quartier-maître électricien à bord du sous-marin La Minerve. - Monument commémoratif aux sous-mariniers par Laetitia FILIPPI
Choix de la station

France Bleu