Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Je pose ma différence" : Emma, 16 ans, surdouée, ancienne victime de harcèlement scolaire

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Emma Danglard est diagnostiquée "haut-potentiel", un profil de surdouée qui lui a valu d'être harcelée au collège. Ce vendredi soir à Châtel, en Haute-Savoie, c'est au profit d'une association contre le harcèlement scolaire qu'elle chante et qu'elle joue sa musique. En se revendiquant différente.

Emma Danglard, 16 ans, chante ce soir à Châtel au profit de l'association Hugo qui lutte contre le harcèlement à l'école
Emma Danglard, 16 ans, chante ce soir à Châtel au profit de l'association Hugo qui lutte contre le harcèlement à l'école - ED

Ce vendredi soir à Châtel, en Haute-Savoie, sur la place de la mairie, Emma Danglard chante au profit de l'association Hugo, qui lutte contre le harcèlement scolaire.

Emma a 16 ans, vit à La Giettaz, en Haute-Savoie. Il y a quatre ans, au collège de Megève, elle est harcelée par des camarades, "parce que la première de la classe", mais pas seulement. Elle passe pour la première en tout. "C'est vrai que je faisais un peu ovni" explique-t-elle. Emma parle philosophie, littérature. Réussit même à apprendre rapidement les techniques de ski. Les autres élèves se moquent, durement. 

On ne se rend pas toujours compte qu'on est harcelé

Elle reçoit de nombreux SMS, de plus en plus. "Quand mes parents ont vu mes messages, ils m'ont dit on ne peut pas continuer comme ça". Elle dit avoir pris une claque "On en parle du harcèlement, mais se dire qu'on est là dedans, qu'on est comme une victime, ça fait peur en fait"

Surdouée

Ce n'est qu'ensuite qu'Emma est diagnostiquée "haut-potentiel". Elle est comme surdouée. Elle va sauter des classes, passer de la 4ème à la 1ère. Et se sentir plus à sa place, mieux dans sa peau. Maintenant, _"je pose ma différence" ; elle est comme elle est, différente. Et si elle chante ce soir à Châtel, c'est aussi pour envoyer un message aux jeunes victimes de harcèlement, de rester tels qu'ils sont, d'assumer leur différence. Même si elle sait que ce n'est pas simple, face aux insultes des autres camarades. "Ils ne sont pas tendres, ils n'acceptent pas trop la différence. On se retrouve vite face à une meute, on ne sait pas quoi faire_" témoigne-t-elle.

Emma Danglard chante ce soir à Châtel
Emma Danglard chante ce soir à Châtel - Association Hugo

Atteinte d'une tumeur

Elle écrit, joue de la musique - guitare, ukulélé, accordéon, piano - , elle chante... Emma veut d'ailleurs en faire son métier.  Il y a un an, la jeune fille qui choisit de redoubler sa Terminale pour changer d'option apprend que ses gênes récurrentes s'expliquent par une tumeur à la tête. Pas de cancer, mais très proche du cerveau, ce qui rend une opération complexe. Et lourde de conséquence : "quand on nous dit qu'on a une tumeur, malgré qu'elle soit bénine, et qu'on va perdre l'audition au fur et à mesure, c'est quelque chose de très violent. C'est en choc". 

Emma n'entend plus de l'oreille droite. Une fois le choc surmonté, c'est à la musique qu'elle s'accroche de nouveau. "Je suis encore plus différente. J'ai encore plus de raison de chanter. Quand on est d'accord avec soi-même, qu'on est bien avec soi-même, c'est ce qui compte" sourit-elle. Vous retrouvez un extrait de ses chansons ici.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess