Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Je retrouve la vie", l'Aveyronnais Mathias Echène libéré sous caution après trois ans de prison

-
Par , France Bleu Occitanie

L'homme d'affaires aveyronnais Mathias Echène a été libéré sous caution de sa prison à Hong-Kong ce mercredi 18 novembre, après avoir passé plus de trois ans enfermé. Une libération en vue de son procès qui doit s'ouvrir ce lundi 23 novembre.

Mathias Echène a été libéré sous caution ce mercredi 18 novembre
Mathias Echène a été libéré sous caution ce mercredi 18 novembre © Maxppp - MARIE CHRISTINE BESSOU

Après plus de trois ans en prison, sans contact avec ses proches, Mathias Echène est sorti libre de sa prison de Hong-Kong ce mercredi 18 novembre au soir. Arrêté en septembre 2017 pour des litiges commerciaux avec des associés chinois, l'homme d'affaires aveyronnais a passé deux ans derrière les barreaux à Bali, avant d'être extradé à Hong-Kong en septembre 2019 et d'y rester enfermé un peu plus d'un an. 

Soulagement et combativité

"Je suis tellement heureux" explique Mathias Echène au téléphone, depuis un appart hôtel de Hong-Kong dans lequel il loge le temps de son procès. "Heureux de retrouver le contact avec mes enfants, après 14 mois de coupure totale. Ça a été 14 mois horribles, que je ne souhaite même pas à mon pire ennemi"

"Je sors d'un cauchemar, et le retour à la vie est extraordinaire." - Mathias Echène

Malgré des problèmes de santé, et une grève de la faim pendant sa détention en septembre 2019, qui l'a beaucoup affaibli, l'Aveyronnais déclare se sentir bien : "je me sens bien parce que je sors d'un cauchemar, et le retour à la vie est extraordinaire. C'est comme quand on ressort de sous l'eau, et qu'on peut à nouveau respirer. Je retrouve la vie, je retrouve des sensations, des odeurs, des regards. C'est une joie de tous les instants malgré la concentration intense qu'il faut avoir pour le procès".

Mathias Echene - "Je sors d'un cauchemar"

"C'est le bonheur total"

Mathias Echène a ainsi pu appeler sa famille, et notamment ses sœurs, privées de contact avec leur frère depuis 2017. "C'était incroyable, parce qu'on attendait cette libération avec tellement d'impatience, et elle n'arrivait pas. Alors ça a été les montagnes russes émotionnelles, et là c'est  le bonheur total" raconte Eléonore Echène. "Et puis on l'a trouvé combattif, et c'est une bonne nouvelle pour son procès, qu'il doit préparer dans les meilleures conditions" ajoute Gabrielle Girot, sa deuxième sœur.

Après plusieurs demandes de libération qui avaient auparavant échoué, c'est donc le soulagement pour Mathias Echène et ses proches. Sa libération sous caution intervient donc quelques jours avant le début des audiences, de quoi  lui laisser un peu de temps pour s'y préparer avec ses avocats à distance, car restés en France en raison de la crise sanitaire. 

Suspecté de fraude et de blanchiment

Mathias Echène s'était surtout fait connaître à Rodez pour son projet de transformation du Palais Episcopal de la ville en hôtel de luxe. Il avait notamment d'autres activités en Asie, notamment un programme de construction de villas haut-de-gamme à Bali. 

Ses associés chinois l'ont accusé de fraude, ce qui lui a valu d'être poursuivi et mis en prison. Il clame son innocence depuis son premier jour de détention, et continuera à la clamer à son procès pour blanchiment qui doit s'ouvrir ce lundi 23 novembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess