Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Je vais essayer de casser les préjugés" : le Mister Handi France est Brestois

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Joey Angol a été élu Mister Handi France le 8 novembre. Atteint d'une infirmité motrice cérébrale de naissance, ce Brestois de 31 ans veut contribuer à changer le regard sur le handicap.

Le Brestois Joey Angol est devenu l'ambassadeur des personnes handicapées.
Le Brestois Joey Angol est devenu l'ambassadeur des personnes handicapées. © Radio France - Nicolas Olivier

Il n'en revient toujours pas. Le 8 novembre dernier, Joey Angol a remporté la finale nationale du concours Mister Handi France devançant ses deux rivaux. L'élection, qui devait se dérouler à Troyes en mars dernier, a finalement été organisée en visioconférence. L'événement n'est pas un concours de beauté : le charisme, l'aisance à l'oral, et l'implication des candidats sont déterminants. Le but étant de sensibiliser le grand public à la diversité et de lui faire porter un regard « plus humain et bienveillant » sur le handicap.

Le Brestois de 31 ans, cloué sur un fauteuil depuis toujours, a bien l'intention de jouer à fond son rôle d'ambassadeur : "avec mon titre, je vais essayer de casser les préjugés et je vais essayer de trouver une solution pour que les gens aillent au boulot comme tout le monde, montrer que c'est pas parce qu'on est handicapé qu'on doit être mis de côté."

Sa personnalité a séduit le jury

Lui aurait bien aimé travailler. "J'ai tout essayé" dit-il, précisant qu'il ne sait ni lire ni écrire mais que cela ne l'empêche pas de se débrouiller. Il prend seul le tramway et fait plusieurs sport. C'est sa personnalité qui a séduit le jury, explique Jennifer Brunou, la présidente de l’association brestoise Handi Model qui organise le concours : "il était sincère, plein d'émotion. Et il s'est beaucoup entraîné pour pouvoir arriver à avoir une bonne éloquence. Il avait un peu peur de prendre la parole en public et il s'en est sorti haut la main."

ECOUTEZ le témoignage de Joey Angol

Depuis son élection, Joey est un peu devenu la mascotte du foyer de Kerlivet où il vit depuis 3 ans. Christophe, aide médico-psychologique, est "fier pour lui. C'est quelqu'un qui sait ce qui veut, qui a des objectifs. Déjà l'année dernière il était Mister Bretagne, là Mister France, peut-être bientôt Mister Europe, on espère !"

Si le contexte sanitaire le permet, le lauréat aimerait s'impliquer auprès des plus démunis "qui n'ont pas accès aux soins", des enfants hospitalisés, et bien sûr œuvrer pour l'ensemble des personnes en situation de handicap. Pour Joey, l'écharpe de Mister n'est qu'un début. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess