Société

"Je vis un enfer" : une malade de Lyme raconte

Par Soizic Bour, France Bleu Bourgogne lundi 26 décembre 2016 à 7:00

Les tiques peuvent donner la maladie de Lyme.
Les tiques peuvent donner la maladie de Lyme. © Maxppp - Jean Francois Frey

Douleurs à la tête, au ventre et incapacité de se déplacer ou de se lever, Elisabeth Chauny, une Bourguignonne de 47 ans atteinte de la maladie de Lyme, a adressé une lettre au Président de la République pour alerter sur la condition des malades.

La maladie de Lyme est une maladie infectieuse transmise par les morsures de tiques. Chaque année en France, ce sont entre 15 000 et 27 000 personnes qui seraient touchées par la maladie. Les habitants des régions Alsace, Lorraine, Limousin, Auvergne et Rhône-Alpes sont les plus exposés, mais il y a aussi des cas chez nous, en Bourgogne.

"Les médecins sont mes bourreaux"

Et c'est notamment le cas d'Elisabeth Chauny, une Bourguignonne de 47 ans, qui est atteinte par la maladie de Lyme : "J'ai été mordue en 2004 par une tique", explique-t-elle. "Et depuis, ma vie est un enfer", ajoute-elle. Elisabeth Chauny a donc décidé de mener le combat de sa vie, car elle estime que les médecins sont "[ses] bourreaux" et que "les malades se sentent seuls, abandonnés et n'ont pas la prise en charge nécessaire".

Une lettre à François Hollande

Et pour ça, Elisabeth Chauny a adressé une lettre à plusieurs députés, puis au Président de la République, afin de l’alerter sur sa condition.

"C'est un pacte avec le diable, on a l'impression de se retrouver au Moyen-Âge et d'être torturé. Ça commence par des tendinites, des problèmes de digestion, les reins qui fonctionnent plus. On a l'impression d'avoir le feu, on agonise, on en vomit"

Elisabeth Chauny, atteinte de la maladie de Lyme

La quadragénaire a reçu plusieurs réponses de différents députés, qui lui ont proposé de légiférer sur la maladie et ses aspects chroniques, malheureusement la proposition de loi a été refusée.