Société

Jean-Marc Ayrault : "l'engagement associatif est la grande cause nationale 2014"

Par Robert Aymeric, France Bleu Sud Lorraine vendredi 14 février 2014 à 8:55

Jean-Marc Ayrault : "l'engagement associatif est la grande cause nationale 2014"
Jean-Marc Ayrault : "l'engagement associatif est la grande cause nationale 2014" © Maxppp

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, invité de France Bleu Lorraine ce vendredi matin, a désigné l'engagement associatif, grande cause nationale 2014. Il sera cet après-midi en Meurthe-et-Moselle pour signer une charte d'engagement réciproque avec le mouvement associatif et les collectivités. Sans oublier au passage un soutien aux candidats socialistes de la région.

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a désigné l'engagement associatif, grande cause nationale 2014. Il doit signer ce vendredi à Nancy une charte d'engagement réciproque avec le mouvement associatif et les collectivités.

"On oublie trop que les associations, c'est 16 millions de bénévoles en France, c'est énorme et c'est aussi de l'emploi puisque certaines associations sont employeurs, c'est 1,8 million de personnes. Ça représente 3% du PIB et 8 % du total des salariés en France. Donc, c'est une priorité, c'est la reconnaissance de ce que cela représente et puis c'est un encouragement (...).

Après l'illettrisme en 2013, l'engagement associatif sera la cause nationale 2014

"Mais il y a parfois aussi, il faut en être conscient, une crise du bénévolat. Les associations reposent parfois sur trop peu de personnes et puis il y a des complexités administratives. (...) Il y a beaucoup de choses à améliorer. On a déjà pris des décisions pour aider les associations qui recrutent des salariés. Depuis le 1er janvier, nous avons décidé d'un abattement sur la taxe que paient les associations sur les salaires. Cela représente quand même 300 millions d'effort en direction des associations.(...)

"Je viens à Nancy pour annoncer que la grande cause nationale qui a le label du Premier ministre chaque année pour 2014, cette année, ce sera l'engagement associatif (...)."

Florange: "le courage, c'est dire la vérité"

Interrogé sur sa décision de ne pas nationaliser les hauts-fourneaux de Florange (une nationalisation "temporaire" défendue par Arnaud Montebourg), le Premier ministre ne regrette rien. "Je ne regrette pas car le courage, c'est aussi de dire la vérité (...). Est-ce qu'il fallait mettre un milliard d'argent public pour sauver les hauts-fourneaux au détriment de tout le reste?" Et de rappeler le pacte lorrain, signé en septembre 2013. "La Lorraine est une région qui a de l'avenir."

Jean-Marc Ayrault profitera de son déplacement pour soutenir les candidats socialistes locaux et notamment Mathieu Klein, à Nancy. "Je distingue bien les moments, il y a des moments où j'exerce ma fonction de Premier ministre et des moments où je redeviens un militant et les contribuables n'ont rien à payer de cette partie là, c'est le Parti socialiste qui prend en charge et je fais bien la différence."

Réécoutez l'intégralité de l'interview de Jean-Marc Ayrault par Mohand Chibani:

L'Invité de France Bleu Matin de 8h11