Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jean-Pierre Pernaut "angoissé" quelques heures avant de présenter son dernier JT sur TF1

-
Par , , France Bleu Périgord, France Bleu

Le journaliste vedette de TF1 présente ce vendredi 18 décembre son dernier journal de 13 heures. Jean-Pierre Pernaut, invité exceptionnel de France Bleu Périgord à 7h45 s'est dit "angoissé" : "pour la première fois, j'arrive à l'antenne sans savoir ce qui va se passer dans mon journal".

Jean-Pierre Pernaut est l'invité de France Bleu Périgord pour son dernier 13 heures sur TF1
Jean-Pierre Pernaut est l'invité de France Bleu Périgord pour son dernier 13 heures sur TF1 © Maxppp - Olivier Lejeune

"Je suis angoissé par ce qui va se passer tout à l’heure. Je sais qu’on va avoir 10 ou 15 minutes d’actualité, et que derrière, j’ai 45 minutes de surprises, je ne sais pas ce que c’est. C’est la première fois que j’arrive à l’antenne sans savoir ce qui va se passer dans mon journal”, explique ce vendredi matin Jean-Pierre Pernaut d'une voix toujours souriante. 

Pendant 33 ans, JPP comme il est surnommé a accompagné les Français et les Périgourdins pendant leur pause-déjeuner avec un focus sur l'actualité des régions et des savoir-faire. À 70 ans, Jean-Pierre Pernaut quitte le 13 heures de TF1 ce vendredi 18 décembre. Il était l'invité exceptionnel de France Bleu Périgord ce vendredi 18 décembre à 7h45. 

Jean-Pierre Pernaut, invité exceptionnel de France Bleu Périgord

C’est la moitié de ma vie, pratiquement, dans le journal de 13h.

Le journaliste s'est dit très ému : "Ça fait presque 33 ans. C’est la moitié de ma vie, pratiquement, dans le journal de 13h. Tous les gens qu’on entend pas ailleurs et qu’on a fait parler… C’est l’intérêt pour les régions, les événements qu’on a vécus.” Jean-Pierre Pernaut parle aussi d'un "travail de passion" qui l'a "animé tout le temps."

Celui que l'on voyait à l'antenne, était-ce un rôle ?  "J’ai toujours essayé de rester moi-même. J’ai toujours essayé de vivre normalement, je vis normalement. J’ai créé un réseau de correspondants pour rester très très près de la vraie vie des Français", se défend Jean-Pierre Pernaut.

Le journaliste s'est confié sur son état d'esprit à quelques heures de son dernier journal mais aussi sur sa carrière, sur son parti-pris de parler de l'actualité locale mais aussi sur ses souvenirs et sur le Périgord. Jean-Pierre Pernaut ne prend pas sa retraite de la télévision et du journalisme puisqu'il continuera de travailler dans le groupe TF1. Il compte lancer également une plateforme dédiée aux régions "JPPTV". 

Jean-Pierre Pernaut répondait à nos questions depuis son bureau de TF1, grâce aux moyens techniques de notre confrère de LCI.
Jean-Pierre Pernaut répondait à nos questions depuis son bureau de TF1, grâce aux moyens techniques de notre confrère de LCI. - Matthieu Karmann
Choix de la station

À venir dansDanssecondess