Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Jerry, migrant nigérian homosexuel, libéré du centre de rétention de Bordeaux

Un homosexuel nigérian de 41 ans libéré lundi du centre de rétention de Bordeaux. Le Tribunal Administratif de Pau avait rejeté sa demande d'asile.

Des membres de l'association de soutien aux LGBT+ Les Bascos-Arcolan se sont rassemblés devant le tribunal administratif de Pau avant l'audience
Des membres de l'association de soutien aux LGBT+ Les Bascos-Arcolan se sont rassemblés devant le tribunal administratif de Pau avant l'audience © Radio France - Axelle Labbé

Bordeaux, France

Jerry, c'est cet homosexuel nigérian de 41 ans arrivé en France il y trois ans pour demander l'asile. Le Tribunal de Bordeaux a accédé à la requête de son avocate qui a mis en avant que la détention est incompatible avec l'état de santé de Jerry. 

Il se dit persécuté en raison de son orientation sexuelle, l'homosexualité est punie d'une peine de 14 ans de prison au Nigéria. La communauté LGBT de Bayonne, Pau et Bordeaux a pris fait et cause pour lui, mais après plusieurs mois de procédure, le tribunal administratif de Pau a rejeté son recours contre son OQTF, son obligation de quitter le Territoire français. La semaine dernière il était transféré au centre de rétention de Bordeaux. 

La libération de Jerry est une bonne nouvelle pour Beñat Gachen, le porte-parole des "Bascos"l'association LGBT de Bayonne, "on est soulagés parce qu'il est plus dans le centre de rétention, mais _dans le fond son dossier n'est pas réglé: il est toujours expulsable_. C'est une première étape positive, mais le Préfet des Pyrénées-Atmlantiques doit revoir sa position."

Beñat Gachen (Les Bascos): "Le Préfet doit revoir sa position"

Une pétition en ligne "contre l'expulsion de Jerry"avait déjà recueilli 10.000 signatures lundi matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu