Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jeux olympiques Paris-2024 : Bouygues a été choisi par la Ville de Paris pour construire l'Arena 2

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Après avoir remporté, en avril 2020, le marché du centre aquatique olympique à Saint-Denis, Bouygues a été choisi par Paris pour concevoir et construire l'"Arena 2". L'équipement accueillera certaines épreuves des Jeux olympiques de Paris-2024 dans la capitale, annonce ce mercredi la Mairie.

Bouygues remporte un nouveau marché pour les JO Paris-2024
Bouygues remporte un nouveau marché pour les JO Paris-2024 © Maxppp - Arnaud Journois

L'"Arena 2", qui accueillera plusieurs épreuves des Jeux olympiques de Paris-2024 dans la capitale, sera conçue et construite par Bouygues. Le groupe a été choisi, lundi, par la Mairie de Paris qui a annoncé la nouvelle ce mercredi dans un communiqué. 

Les travaux doivent démarrer en juin 2021

L'"Arena 2", qui a une capacité de 8.000 places assises, est située entre les portes de la Chapelle et d'Aubervilliers. Elle doit accueillir les épreuves de badminton lors des jeux olympiques  du 26 juillet au 11 août 2024, puis de para taekwondo et de para badminton pendant les jeux paralympiques du 28 août au 8 septembre 2024.

Bouygues avait déjà remporté le marché du centre aquatique olympique

Bouygues, qui était en concurrence avec un duo Vinci-Eiffage pour l'Aréna, a déjà remporté, fin avril 2020, le marché de construction et d'exploitation du centre aquatique olympique à Saint-Denis pour une facture totale de 174,7 millions d'euros. 

Le groupe a en revanche perdu la bataille du marché de construction du village olympique, toujours à Saint-Denis. 

Un financement multiple

Le coût de construction de l'Arena 2 a été chiffré à 98 millions d'euros. Elle sera financée à 50% par l'Etat, la ville de Paris et la région Ile-de-France à travers la Solideo, la société publique qui supervise les chantiers des JO, et à 50% par la Ville de Paris sur son budget propre. 

Paris précise qu'elle ajoutera 20 millions d'euros pour "la conception-réalisation" de deux gymnases intégrés à l'Arena, pour le sport amateur, ainsi que 7,2 millions d'euros  pour financer un programme d'activités de proximité, de loisirs et de commerces. 

Une structure qui servira aussi après les JO de 2024

Après les JO, l'Arena 2 hébergera le Paris Basketball. Le club de la capitale qui évolue en ProB a l'ambition de devenir une équipe de premier plan sous la présidence de l'américain, David Kahn, ancien patron d'une franchise NBA (Minnesota Timberwolves). 

La salle pourra aussi accueillir des concerts, des spectacles ou des congrès

Choix de la station

À venir dansDanssecondess