Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Paris 2024

EXCLU - Jeux olympiques 2024 : découvrez les 619 sites retenus pour accueillir les délégations étrangères

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris

La liste officielle des 619 sites retenus pour accueillir les Centres de préparation aux Jeux Olympiques 2024 a été dévoilée ce lundi. La totalité des régions et 95 départements sur 101 sont représentés dans cette sélection. Les délégations étrangères pourront s'y installer afin de s'entraîner.

Le centre omnisport La Base au Temple-sur-Lot (Lot-et-Garonne) fait partie des 619 Centre de préparation aux Jeux Olympiques Paris 2024
Le centre omnisport La Base au Temple-sur-Lot (Lot-et-Garonne) fait partie des 619 Centre de préparation aux Jeux Olympiques Paris 2024

C'est une étape important de l'avènement des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 : la liste officielle des Centre de préparation a été dévoilée ce lundi matin. 619 sites ont été retenus en France métropolitaine et en outre-mer. Toutes les régions sont représentées ainsi que la quasi-totalité des départements (95 sur 101). 

Ces centres ont été choisis par Paris 2024 afin d'offrir aux athlètes et aux délégations étrangères qui le souhaitent un lieu d'entraînement et de préparation en vue des épreuves. Il s'agit de "centres sportifs gérés par des collectivités publiques et qui répondent aux critères techniques exigés par les différentes disciplines sportives et à leurs besoins d'accueil (hébergement, restauration, sécurité, transport, accessibilité, etc.)" précise le comité d'organisation des JO. 

Cliquez ici pour agrandir le document 

Dès la fin des Jeux de Tokyo, qui doivent se tenir du 23 juillet au 8 août 2021, ces centres de préparation seront ouverts aux délégations. Les sites retenus ont tous candidatés auprès du comité d'organisation et ont été labellisés "Terre de Jeux 2024". 

414 collectivités territoriales ont été retenues. "Véritable base arrière, permettant aux athlètes de s’imprégner de l’ambiance du pays hôte et de se projeter dans l’aventure des Jeux trois ans à l’avance, les Centres de Préparation aux Jeux jouent un rôle déterminant dans la préparation des performances sportives" explique Paris 2024. 

La liste des Centres de préparation sera mise à la disposition des 206 comités nationaux Olympiques et des 182 comités nationaux Paralympiques dans le courant du premier trimestre 2021. Ces comités choisiront ensuite les lieux les plus adaptés pour leurs équipes. 

Le Centre National d’entraînement en Altitude de Font-Romeu (Pyrénées-Orientales) pourra accueillir des athlètes provenant de multiples disciplines, comme l'athlétisme, le canoë-kayak sprint ou la boxe
Le Centre National d’entraînement en Altitude de Font-Romeu (Pyrénées-Orientales) pourra accueillir des athlètes provenant de multiples disciplines, comme l'athlétisme, le canoë-kayak sprint ou la boxe

Rayonnement pour les territoires 

Le comité d'organisation insiste sur la visibilité donnée à un territoire qui accueille un Centre de préparation. "Pour les habitants, c'est l’opportunité de découvrir une discipline sportive, un pays, une culture ; la fierté d’accueillir une délégation d’athlètes et d’accompagner sa préparation jusqu’au jour J" précise-t-il.

L'ensemble du pays est représenté, certains départements comme l'Oise, le Pas-de-Calais ou la Seine-Maritime en comptabilisent plus d'une vingtaine chacun. D'autres comme l'Indre-et-Loire, la Guadeloupe ou les Pyrénées-Atlantiques n'en hébergeront qu'un seul. 

Le comité d'organisation indique avoir reçu plus de 750 candidatures entre le 15 juillet et le 30 novembre 2019.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess