Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Paris 2024

Jeux Olympiques 2024 : la Mayenne comme base arrière

mercredi 4 avril 2018 à 16:33 Par Martin Cotta, France Bleu Mayenne

Au-delà du poisson d'avril du président du conseil départemental de la Mayenne au sujet de l'accueil d'épreuves aux JO 2024, la Mayenne présente plusieurs avantages à la réception d'athlètes de certaines disciplines. Il y a de fortes chances que notre département soit une des bases arrières des JO.

Jeux Olympiques 2024 à Paris
Jeux Olympiques 2024 à Paris © Maxppp - Maxppp

Laval, France

C'est un poisson d'avril qui pourrait ne pas en être un. Dimanche 1er avril, Olivier Richefou le président du conseil départemental a expliqué sur Twitter que la ministre des Sports Laura Flessel l'avait appelé pour lui annoncer que la Mayenne accueillerait les épreuves d'escalades aux Jeux Olympiques 2024, et que la Mayenne "attend également les épreuves de Kayak en eau vive à Echologia". Candidate déclarée à l'accueil d'athlètes pendant la compétition, la Mayenne pourrait en effet être une base arrière pour certaines équipes.

Des judokas argentins à Château-Gontier

Selon nos informations, la fédération argentine de judo s'est d'ores et déjà positionnée pour s'entraîner et loger à Château-Gontier. En décembre dernier, une équipe junior a pratiqué le judo en Mayenne et les représentants argentins de la fédération ont été convaincus par la qualité des installations dans la commune. Le dojo de 325 mètres carrés accueille aujourd'hui près de 400 licenciés. Il est doté d'une salle de musculation et de cordes pour l'entraînement des athlètes, ce qui est un autre atout pour les JO 2024.

Selon nos informations, la fédération argentine de judo s'est d'ores et déjà positionnée pour s'entraîner et loger à Château-Gontier.

De plus, la sélection de Cuba est aussi venue plusieurs fois se préparer à des compétitions dans le dojo de Château-Gontier. "En 2012, lors de ma prise de poste six mois avant les Jeux Olympiques de Londres, je travaillais avec une délégation féminine de Cuba. J'ai donc décidé d'organiser un stage de préparation olympique pour Londres. On a donc accueilli l'équipe de Cuba, du Venezuela, une athlète de l'Inde, du Pérou" explique Rodrigue Chenet, le directeur technique et sportif du club de judo de Château-Gontier. "Certains sont revenus comme Vanessa M'bala, judokate camerounaise, pour préparer les JO 2016 et là elle prépare ceux de Tokyo en 2020" termine Rodrigue Chenet. 

De l'escalade à l'Espace Mayenne

Si le projet Espace Mayenne, à Laval a connu quelques balbutiements lors de sa concrétisation, cette salle de spectacle et de sport sera prête pour 2024. Un mur d'escalade permanent verra le jour, et c'est un avantage car il n'y aura pas besoin de le démonter après la compétition. Pour connaître les exigences de l'escalade de haut niveau, en termes d'installation, le président du Conseil départemental Olivier Richefou a assisté, en septembre 2016, aux championnats du monde à Bercy (AccorHotels Arena). 

La maquette du futur Espace Mayenne -  Cabinet Hérault-Arnod - Radio France
La maquette du futur Espace Mayenne - Cabinet Hérault-Arnod © Radio France - Cabinet Hérault-Arnod

Echologia comme base du canoë-kayak ? 

Ce n'est qu'une idée, un projet, un souhait pour certains. Mais le parc Echologia de Louverné présenterait certains avantages à l'accueil de sélections internationales en canoë-kayak. Dernièrement, une étude technique a jugé "faisable" la mise en place d'une rivière d'eau-vive. Étude co-financée par Laval Agglo, EDF et Ouest Accro (dont le PDG Luc Boisnard est l'ancien président du Canoë-Kayak Club de Laval). 

Le parc Echologia, base d'entraînement du canoë-Kayak au JO 2024 ? - Radio France
Le parc Echologia, base d'entraînement du canoë-Kayak au JO 2024 ? © Radio France - site internet /www.echologia.fr

Un travail de fourmi, de longue haleine

La Mayenne présente aussi d'autres avantages pour certaines disciplines comme l'équitation ou le badminton. Le conseil départemental de la Mayenne attend désormais que le Comité d'Organisation pour les Jeux Olympiques (COJO) envoie un cahier des charges précisant les règles et les modalités d'accueil des athlètes olympiques dans les communes de France. En attendant, le comité de pilotage "Paris 2024"* dans le département, avec le club Pégase Mayenne, recense tous les équipements et les prestations susceptibles d'être utilisés pendant les Jeux Olympiques. 

* Le comité de pilotage « JO PARIS 2024 » est présidé par Vincent Saulnier, Conseiller départemental, aux côtés de Gérard Dujarrier, Vice-Président du Conseil départemental en charge de la jeunesse, du sport, tourisme, culture et patrimoine, Jean-Yves Bréhin, Président du Comité départemental olympique et sportif et du Club Pégase Mayenne et Serge Milon, Directeur de la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations.