Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Tokyo 2021 : jeux olympiques et paralympiques

Jeux olympiques de Tokyo : les athlètes marnais et ardennais débarquent au Japon

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Les 377 athlètes de la délégation française débarquent à Tokyo pour les JO du 23 juillet au 8 août. Sous la bannière tricolore, des Marnais et Ardennais en quête de médailles. Une athlète de l'EFSRA de Reims va aussi courir pour le Mali.

Les anneaux olympiques
Les anneaux olympiques © AFP - Philip FONG

Les Jeux Olympiques de Tokyo débutent vendredi 23 juillet pour les 377 athlètes de la délégation française, avec la cérémonie d'ouverture. Parmi eux, une dizaine d'athlètes marnais ou ardennais, qui s'entraînent pour tenter de remporter une médaille olympique. 

Toute cette semaine du 19 au 23 juillet, à 7h20 et 17 h sur France Bleu Champagne-Ardenne, retrouvez l'un de nos athlètes marnais ou ardennais alignés à Tokyo. Palmarès, espoirs pour ces JO, ils se livrent sur France Bleu dans la chronique "Comment ça va ce matin ? En route pour les JO". 

Cinq portraits d'athlètes marnais ou ardennais tous les jours à 7 h 20 et 17 h 

  • Pascal Martinot-Lagarde, aligné sur le 110m haies, qui s'entraîne depuis plusieurs années au CREPS de Reims
  • Yohann Diniz, le Marnais spécialiste du 50 km marche
  • Endy Miyem, Rémoise et capitaine de l'équipe de France féminine de basket
  • Etienne Hubert, Sedanais aligné en canoë-kayak
  • Djénébou Danté, seule athlète du Mali et qualifiée pour le 100m, elle s'entraîne à l'EFSRA de Reims

D'autres athlètes en lice

A leurs côtés, d'autres athlètes comme Pauline Ferrand-Prévot, la championne marnaise de cyclisme, l'Ardennaise Julia Chanourdie en escalade, le joueur du Stade de Reims Nathanaël Mbuku au sein de l'équipe de France olympique de football. Muhammad Kounta et Christopher Naliali de l'EFSRA de Reims au 4x400m.  

La chronique "Comment ça va ce matin En route pour les JO" est à retrouver sur France Bleu Champagne-Ardenne à 7h20

1) Pascal Martinot-Lagarde, le spécialiste du 110m haies

Champion d'Europe en 2018 au 110m haies et médaillé de bronze aux mondiaux d'athlétisme en 2019, Pascal Martinot-Lagarde avait rapporté la médaille en chocolat de ses premiers JO en 2016 : quatrième. Aux Jeux de Tokyo, il veut prendre sa revanche, remporter "une vraie médaille". 

Pascal Martinot-Lagarde, spécialiste du 110m haies.
Pascal Martinot-Lagarde, spécialiste du 110m haies. © Maxppp - Alexandre Marchi
  • Son meilleur souvenir de JO : un repas avec les "braqueuses", l'équipe de France féminine de basket à Rio en 2016.
  • Un gri gri ? "J'y crois pas !" "Si vous ritualisez votre compétition, la moindre perturbation peut vous en faire sortir" .
  • Quelle musique j'écoute pour me motiver ? Le rap américain des années 2000.

Pascal Martinot-Lagarde : "je ne connais aucun athlète qui finir 2ème"

2) Yohann Diniz, le Sparnacien spécialiste du 50 km marche

Le marcheur Yohann Diniz, né à Epernay, va tenter de conquérir la seule médaille qui lui manque sur 50km marche : la médaille olympique. Il est déjà plusieurs fois champion du monde de la discipline, mais aussi recordman du monde.

Yohann Diniz remporte la médaille d'or du 50km marche aux mondiaux d'athlétisme à Londres, le 13 août 2017.
Yohann Diniz remporte la médaille d'or du 50km marche aux mondiaux d'athlétisme à Londres, le 13 août 2017. © Maxppp - Han Yan
  • Son meilleur souvenir des JO : le doublé de Marie-José Pérec aux JO d'Atlanta en 1996. Une très belle olympiade également pour l'équipe de France, avec une médaille d'or pour Jean Galfione à la perche.
  • Un gri gri ? "Comme je lis beaucoup, souvent mes enfants me fabriquent un marque-page que j'emmène avec moi".
  • Quelle musique j'écoute pour me motiver ? "J'écoute beaucoup de musique mais avant ma course j'en n'écoute pas trop.  Je préfère rester dans ma bulle"

Yohann Diniz : "J'espère finir ma carrière sur la plus belle des notes possible"

3) Endy Miyem, rémoise, capitaine de l'équipe de France de basket

Endy Miyem lors du match contre l' Espagne en juillet 2021
Endy Miyem lors du match contre l' Espagne en juillet 2021 © Maxppp - Yoan Valat

L'équipe de France de basket peut-elle faire mieux que la médaille d'argent remportée lors des JO de Londres ? Les filles vont tout faire pour.

  • Son meilleur souvenir : cette médaille d'argent justement
  • Un gri-gri ? "Juste ma petite bible"
  • Quelle musique j'écoute pour me motiver? "Du Céline Dion, du rock, de la techno, ça dépend de mon humeur "

Endy Miyem : "Prendre du plaisir, faire un bon résultat et finir vainqueur"

4) Etienne Hubert, deuxièmes JO pour le kayakiste sedanais 

Champion du monde en 2010 et finaliste aux Jeux Olympiques de Rio en 2016, Etienne Hubert disputera la course en ligne de kayak sur 1000 mètres en monoplace et en biplace avec Guillaume Burger.

Etienne Hubert, aux championnats du monde 2019, en Hongrie
Etienne Hubert, aux championnats du monde 2019, en Hongrie © AFP - Philippe Millereau
  • Son meilleur souvenir : la troisième victoire olympique de Tony Estanguet à Londres
  • Un gri-gri ? "Non, j'emménerai ma dotation Equipe de France, mon kayak et ma pagaie"
  • Quelle musique j'écoute pour me motiver ? "Pas avant la course mais sur les temps calmes, de l'électro cool et de la variété français"

Etienne Hubert : "Mon objectif, c'est de ramener une breloque"

5) Djénébou Danté, engagée sur le 100m 

L'athlète malienne Djénébou Dante, licenciée à ESFRA Reims athlétisme et sélectionnée aux JO de Tokyo sur 100m, ici à l'entraînement à Reims (Marne) le 14 juillet 2021.
L'athlète malienne Djénébou Dante, licenciée à ESFRA Reims athlétisme et sélectionnée aux JO de Tokyo sur 100m, ici à l'entraînement à Reims (Marne) le 14 juillet 2021. © Radio France - Vianney Smiarowski

Licenciée à l'EFSRA Reims, elle court sous les couleurs du Mali, engagée sur le 100m

  • Son meilleur souvenir : "Rio, quand je sortais exploser du starting-block..."
  • Un gri-gri? "Ma fierté de femme malienne"
  • Quelle musique que j'écoute pour me motiver ? "Le vent de mon pays, le Mali"
Choix de la station

À venir dansDanssecondess