Société

Jeux paralympiques de Rio : au Havre plusieurs clubs de sports mélangent valides et handicapés

Par Amélie Bonté, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mercredi 7 septembre 2016 à 6:00

Les Jeux paralympiques de Rio du 7 au 18 septembre.
Les Jeux paralympiques de Rio du 7 au 18 septembre. © AFP - Al Tielemans

Ce mercredi, les Jeux paralympiques de Rio débutent au Brésil. L'occasion pour France Bleu Normandie de voir comment les personnes handicapées s'insèrent dans le milieu sportif de loisirs. Au Havre, une trentaine d'associations ou de clubs sportifs sont labellisés "sport et handicap".

C'est le début des Jeux paralympiques de Rio au Brésil ce mercredi. Les 126 sportifs de la délégation française ont jusq'au 18 septembre pour ramener davantage de médailles qu'à Londres ! Pour France Bleu Normandie, c'est l'occasion de voir comment évolue la pratique du sport pour les handicapés. Au Havre, une trentaine de clubs et associations sportifs sont labellisés "sport et handicap" et lors de leurs cours ou activités mêlent valides et handicapés.

Les Jeux paralympiques à Rio, du 7 au 18 septembre. - Visactu
Les Jeux paralympiques à Rio, du 7 au 18 septembre. © Visactu

L'accès au sport pour chacun

C'est au gymnase Descartes que l'association de tennis de table du Havre s'entraîne. Sur 200 membres, cette année, il y aura huit personnes handicapées : en fauteuil roulant, avec une canne ou encore avec un handicap à la main.

Ecoutez le reportage d'Amélie Bonté (1'15)

Normalement c'est un sport où l'on bouge beaucoup, il faut être rapide mais eux ont une aisance bien à eux pour bloquer la balle au bon moment, c'est tout une technique et il le font très bien " raconte Martine, secrétaire de l'association de tennis de table du Havre.

Le gymnase Descartes est d'ailleurs entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite : tout est de plein pied, un accès aux toilettes adaptés etc... C'est d'ailleurs ici que s'entraîne Michel Peeters, triple champion paralympique de tennis de table, double champion du monde et double champion d'Europe.

Et pourquoi pas l'escalade, même pour les handicapés moteurs ?

Chez Escalad'and Caux, association de 170 membres, cette année il y aura cinq personnes handicapées. Le moniteur l'assure, on peut faire de l'escalade même en fauteuil roulant ou avec "une jambe en moins".

L'an dernier, j'avais une jeune fille qui avait une jambe hypertrophiée, j'ai réussi à faire un rappel avec elle! Donc l'activité escalade est vraiment ouvert à tout le monde" explique Pascal Lepoivre, moniteur chez Escalad'andcaux.

Ecoutez Pascal Lepoivre, moniteur chez Escalad'andCaux

Il reçoit aussi des handicapés mentaux comme une jeune homme qu'il connaît depuis 7 ans. Un jeune trisomique qui désormais met son baudrier seul et veut de plus en plus faire de la grimpette !

Découvrez les clubs et associations sportifs labellisés "sport et handicap" en Seine-Maritime.

A lire aussi : CARTE - Jeux paralympiques : où pratiquer un sport quand on est en situation de handicap ?

Partager sur :