Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Journées mondiales de la jeunesse : 35.000 Français attendus, "avec la foi et sans la peur !"

lundi 25 juillet 2016 à 15:41 Par Marina Cabiten, France Bleu

Les Journée mondiales de la jeunesse s'ouvrent ce mardi à Cracovie en Pologne, pays du pape défunt Jean-Paul II qui a créé ce rassemblement. Plus de 35.000 jeunes de toute la France seront présents à cette édition des JMJ.

Des jeunes sortent du train à Cracovie, pour les JMJ
Des jeunes sortent du train à Cracovie, pour les JMJ - MaxPPP

Des centaines de milliers de jeunes catholiques de 16 à 35 ans venus de 180 pays sont attendus du 26 au 31 juillet à Cracovie, sur les terres du pape polonais Jean-Paul II, le créateur des Journées mondiales de la jeunesse au milieu des années 1980. Parmi eux : 35.000 Français qui auront un programme dense de rencontres, messes, veillées, catéchèses, temps de prière et événements artistiques.

"On n'a pas peur !"

Après les attentats qui ont marqué la France mais également d'autres pays d'Europe cette année, moins de 400.000 pèlerins se sont enregistrés officiellement alors que les organisateurs en évoquaient près de deux millions. Ils espèrent que les non-inscrits viendront en masse, et assurent que la sécurité de cette édition sera optimale.

Marie-Laure organise le départ de jeunes catholiques normands depuis plus d'un an. Un départ financé grâce à des ventes de crémants, des appels aux dons... et pas question d'annuler le départ, même après les événements de Nice : "On se laisse porter d'une certaine manière en se disant qu'on peut pas arrêter de vivre. Au niveau national et en Pologne, ils sont très vigilants, on a régulièrement des mails sur la sécurité à tenir, comment réagir en cas de crise etc... Il faut y aller ! La preuve c'est qu'on n'a pas eu de démission à cause des événements tragiques de Nice.

Le gouvernement polonais a décidé de faire des contrôles plus poussés à la frontières alors on s'attend à passer trois quatre heures à la frontière avec le sourire !

Au contraire, les catholiques de Haute-Loire y voient une excellente opportunité de se changer les idées. Selon l'évêque du Puy-en-Velay, Monseigneur Luc Crépy, ces pèlerins "vont pouvoir montrer que les jeunes de tous pays et de tous continents sont capables de se retrouver et de vivre ensemble. Ils vont livrer un message de joie, de paix, de fraternité. Notre monde en a besoin."

La France est, avec l'Italie, le pays le plus représenté lors de ce rassemblement.

Recueillement... et fête

La miséricorde divine est le thème arrêté par le pape François pour cette année. Il débouche sur des questions délicates, dont celle des réfugiés. La position de François est sans ambiguïté : il a invité au Vatican une douzaine de musulmans syriens et appelé toutes les paroisses catholiques à accueillir une famille de réfugiés. Il pourrait bien évoquer le sujet lors de ces JMJ, notamment durant sa messe finale dimanche.

En attendant son arrivée, les jeunes vont enchaîner concerts, discussions, visites touristiques, voire descentes de rivière en kayak "à la Jean-Paul II", matchs de football et concours de break-dance. Des "marathons de miséricorde" aussi, lors desquels ils ont fait le ménage dans un foyer pour non-voyants ou préparé des repas pour des sans-abri. Étienne, un Isérois de 19 ans, est en pleine recherche. "Je voudrais devenir prêtre. Je vais profiter des JMJ pour parler de cela avec des prêtres et d'autres jeunes. Mais surtout, je veux témoigner de ma foi."  La plupart de ces jeunes sont déjà arrivés à Cracovie après de longs périples en bus ou en covoiturage. Avec "la Bible, le chapelet et des affaires de rechange dans la valise !"

Les JMJ se déroulent en Pologne cette année - Aucun(e)
Les JMJ se déroulent en Pologne cette année - Visactu