Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

JO 2024 : Comment la Mayenne compte t-elle être de la partie ?

-
Par , France Bleu Mayenne

Le conseiller spécial de Paris 2024 et ancien champion de judo Thierry Rey est venu présenter lundi à Laval la stratégie du comité olympique pour faire participer la France entière aux Jeux Olympiques dans cinq ans.

Jo 2024 (illustration)
Jo 2024 (illustration) © Maxppp - Maxppp

Laval, France

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 auront lieu dans cinq ans mais la Mayenne y pense déjà. Ce lundi au siège du Crédit Agricole de Laval, l'ancien judoka et champion olympique Thierry Rey (Moscou, 1980) est venu à la rencontre des acteurs sportifs mayennais pour évaluer les forces et les faiblesses de notre département pour un éventuel accueil de délégation d'athlètes en 2024. En effet la Mayenne veut être acteur de ces Jeux Olympiques et compte bien disposer de plusieurs centre de préparation des jeux. 

70.000 bénévoles

Des Judokas de Cuba à Château-Gontier, des Argentins, l’Espace Mayenne pour l'escalade qui arrive en 2020, le département a des atouts à faire valoir et ça Thierry Rey, le conseiller spécial de Paris 2024 l'a bien compris. "La Mayenne a déjà une expérience dans l'accueil d'équipes internationales. Ici on est à 1h10 de Paris en TGV aussi. Nous aurons également besoin de 70.000 bénévoles et ils ne seront pas que parisiens et franciliens" explique l'ancien champion. 

La liste des candidatures des communes mayennaises souhaitant devenir "centre de préparation des Jeux" sont à envoyer au comité olympique jusqu'en juin de cette année. On s'active donc du côté du comité sportif et olympique de la Mayenne et du conseil départemental. "Nous procédons à un recensement des communautés de communes et des équipements pour savoir qui peut et qui veut. Nous interpellons aussi les clubs car leur participation dans l'accueil futur de délégation est hyper important" explique le président du CDOS 53 Jean-Yves Bréhin.

Laval Virtual dans la partie ? 

L'enjeu pour Vincent Saulnier président du club Pégase Mayenne 2024 c'est de faire participer le maximum d'acteurs locaux et le conseiller départementale a sa petite idée. "Laval Virtual travaille déjà avec un certain nombre de fédérations par exemple pour accompagner les sportifs de haut niveau dans l'amélioration de leurs gestes" explique-t-il. Convaincre la population que les JO peuvent profite à la population c'est aussi l'enjeu ... et peut-être l'enjeu le plus important.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu