Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

JO 2024 : Tony Estanguet lance un appel aux PME françaises

-
Par , France Bleu Nord

Le patron des Jeux était en visite ce mardi, dans une entreprise nordiste. Il en a profité pour appeler les entreprises françaises et notamment les TPE-PME à candidater aux milliers d'appels d'offres qui sortiront dans le cadre des JO de Paris 2024.

Tony Estanguet visite l'entreprise de fabrication de drapeaux, Doublet, à Avelin (59)
Tony Estanguet visite l'entreprise de fabrication de drapeaux, Doublet, à Avelin (59) © Radio France - Stéphane Barbereau

Avelin, France

C'est une visite pleine d'espoir pour Doulet, l'entreprise nordiste de communication qui travaille notamment sur l'habillage publicitaire du Tour de France chaque année.La société basée à Avelin, près de Lille, a reçu ce mardi 15 octobre 2019, Tony Estanguer, le président du comité d'organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 : "Je suis bluffé parce ce que Doublet arrive à faire. C'est un bel exemple d'une entreprise familiale qui a une vraie prise en compte des sujets autour du développement durable avec une exemplarité que l'on veut développer autour de Paris 2024"

Paris 2024 veut s'ouvrir à ces petites entreprises qui donneront une connotation française à ces Jeux

Une entreprise habituée des JO

Autre point fort de Doublet, son expérience. L'entreprise a déjà été prestataire dans le passé de 6 olympiades (Albertville et Barcelone 1992, Atlanta 1996, Sidney 2000, Salt Lake City 2002, Londres 2012). 12 000 drapeaux avaient même été cousus notamment dans l'atelier de confection d'Avelin pour les Jeux Olympiques de Londres. Un savoir-faire beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît insiste Gaëlle Collaert Doublet, la PDG de la société : ça peut paraître facile, mais pas du tout.

Si le drapeau est mal monté, n'a pas les bonnes couleurs, ça peut devenir une catastrophe incroyable !

Message reçu par le patron des JO qui, sans dévoiler quelle entreprise sera choisie au final sur ce marché des drapeaux officiels qui flotteront au vent lors des cérémonies protocolaires, reconnaît que c'est sensible : 

On parle de moments clés comme des cérémonies de médailles qui passeront à la télévision et regardés par 4 milliards de personnes. 

"On ne peut pas se rater. On a plutôt envie de s'appuyer sur un acteur français et qui a une vraie expertise et vibre pour le sport", précise Tony Estanguet. Doublet réalise 25% de son chiffre d'affaires dans le sport et emploie 130 personnes en France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu