Société

JO de Rio 2016 : l'Ardéchoise Amandine Leynaud, dernier rempart de l'équipe de France de handball

Par David Meilhac, France Bleu Drôme-Ardèche jeudi 4 août 2016 à 5:48

La gardienne des handballeuses françaises Amandine Leynaud
La gardienne des handballeuses françaises Amandine Leynaud © Maxppp - GEORGI LICOVSKI

Aux Jeux Olympiques de Rio, Amandine Leynaud sera la plus expérimentée des athlètes de Drôme Ardèche. La jeune trentenaire, originaire d'Aubenas, entame ses troisièmes olympiades et veut cette fois ramener une médaille.

Amandine Leynaud n'a que 30 ans. Mais elle cumule déjà une carrière et un palmarès exceptionnels. La jeune femme originaire d'Aubenas en Ardèche va vivre en ce mois d'août à Rio ses troisièmes Jeux Olympiques. Et cette fois, pas de doute : elle est devenue une véritable cadre de la sélection emmenée par le coach Olivier Krumbholz.

Des déceptions à gommer

La carrière d'Amandine Leynaud est truffée de victoires, mais aussi de déceptions : il y a eu la cinquième place aux JO de Pékin en 2008, puis l'élimination cruelle en quart de finale des JO de Londres il y a quatre ans. Des performances que les Bleues comptent bien surpasser. L'Ardéchoise peut s'appuyer sur ses deux plus grands faits d'arme : ses deux médailles d'argent aux championnats du monde de handball en 2009 et 2011.

Amandine Leynaud et les Bleues en 2008 à Pékin - Aucun(e)
Amandine Leynaud et les Bleues en 2008 à Pékin - Stéphane Pillaud

La culture de la gagne

Tout est allé très vite pour Amandine Leynaud : apprentissage rapide à Aubenas en junior, montée directe en Deuxième Division avec Bourg-de-Péage à 18 ans seulement, six titres de championne de France en sept années passées dans les buts à Metz, quatre titres de meilleure gardienne de France, deux titres de meilleure joueuse (pas fréquent pour un gardien de handball), et désormais une carrière bien loin de son Ardèche, à Skopje, club surpuissant de Macédoine.

Des racines ardéchoises solidement ancrées

La championne de handball Amandine Leynaud n'oublie pas l'Ardèche et ses bons produits selon son papa arboriculteur, Jean-Luc.

Contrairement à certaines gardiennes qui l'ont précédée en Bleu, et qui aimaient attirer les micros et caméras, l'Albenassienne cultive la simplicité, la discrétion, et n'aime rien plus que la chasse aux champignons sur les terres de ses parents. Son père Jean-Luc, arboriculteur, sait bien qu'Amandine Leynaud aime particulièrement revenir en Ardèche lorsque la saison des pêches et des cerises arrive. Cet été, la voilà de l'autre côté de l'Atlantique, au Brésil. Elle va donc rater les fruits ardéchois, mais récoltera peut-être une jolie médaille. Le jeu en vaut la chandelle.

La carrière de la handballeuse ardéchoise Amandine Leynaud, en un coup d'oeil - Radio France
La carrière de la handballeuse ardéchoise Amandine Leynaud, en un coup d'oeil © Radio France - Aude Raso

LIRE AUSSI :

Partager sur :