Culture – Loisirs DOSSIER : Jeux Olympiques de Rio 2016

JO de Rio 2016 : le Drômois Tristan Flore peut croire à la médaille en tennis de table

Par David Meilhac, France Bleu Drôme-Ardèche mercredi 3 août 2016 à 5:52

Le Drômois Tristan Flore participe aux JO de Rio en tennis de table par équipes.
Le Drômois Tristan Flore participe aux JO de Rio en tennis de table par équipes. © AFP -

A 21 ans, Tristan Flore, originaire de Montélimar dans la Drôme, représentera la France aux Jeux Olympiques de Rio en tennis de table par équipes. Une chance pour un garçon souvent blessé, mais certainement pas un hasard.

Tristan Flore est peut-être moins connu du grand public que les autres athlètes de Drôme et d'Ardèche engagés dans les Jeux Olympiques de Rio, qui commencent le 5 août. Mais il pourrait bien être celui qui ramène une médaille dans nos deux départements.

Plus petit que la table de ping pong

Le Montilien a toujours été plus vite que les autres : lorsqu'il arrive au club de Montélimar, pour faire comme ses frères Valentin et Jérémie, la table de jeu est trop haute pour son petit gabarit. Pas grave, il apprend différemment : le club lui trouve une table réglable et Tristan rattrape vite ses grands frères dans le jeu, à force de motivation. À 12 ans seulement, il quitte sa famille et sa Drôme, direction le Pôle France à Nantes, et il devient en 2012 champion de France senior. Une prouesse pour celui qui n'est alors que junior, du jamais-vu depuis le légendaire Jacques Secrétin un demi siècle avant lui.

Christian Gaubert a été le premier entraineur de Tristan Flore au club de tennis de table de Montélimar dans la Drôme.

Tristan Flore et Christian Gaubert, son tout premier entraineur à Montélimar, lors des mondiaux de tennis de table à Kuala Lumpur en février 2016. - Aucun(e)
Tristan Flore et Christian Gaubert, son tout premier entraineur à Montélimar, lors des mondiaux de tennis de table à Kuala Lumpur en février 2016. - Christian Gaubert

Plusieurs fois blessé

Plusieurs fois, le destin s'acharne contre lui : blessé au genou droit à 13 ans, à l'épaule à 17 ans, puis à la hanche à 19 ans, il revient toujours, à chaque fois plus motivé. Récemment, Tristan Flore signe un très bon championnat du monde par équipes à Kuala Lumpur en février. L'équipe de France échoue en quart de finale.

La carrière du Drômois Tristan Flore, en un clin d'oeil - Radio France
La carrière du Drômois Tristan Flore, en un clin d'oeil © Radio France - Aude Raso

Un champion qui fait l'unanimité

La Fédération française de tennis de table l'assure : le choix de Tristan Flore pour les JO s'est fait à l'unanimité. Tout le monde loue son sens tactique, ses services foudroyants, et son amour du jeu. Alors une médaille à Rio, pourquoi pas ? A Montélimar, une partie de sa famille et son ancien club y croient dur comme fer.

Lire aussi :