Société

Jobs d'été : la mairie de Saint-Chamond a employé 31 jeunes cet été

Par Mahauld Granier, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 10 août 2016 à 16:34

Les "jobs d'été" du mois d'août et l'équipe qui encadre le programme, dans la salle du conseil municipal de la mairie de Saint-Chamond
Les "jobs d'été" du mois d'août et l'équipe qui encadre le programme, dans la salle du conseil municipal de la mairie de Saint-Chamond © Radio France - Mahauld Becker-Granier

Comme d'autres mairies partout en France, la mairie de Saint-Chamond (Loire) propose des "jobs d'été" aux jeunes du coin. Une façon à la fois de découvrir le monde du travail et de gagner un (premier) salaire. Une expérience qui fait le plein cette année : 31 employés sur deux mois.

Beaucoup sont en vacances cet été... soleil, plage, et farniente. Mais pour d'autres, les mois de juillet et d'août sont aussi l'occasion de travailler. Surtout pour les jeunes à la recherche d'expériences et de quelques économies. La mairie de Saint-Chamond propose chaque année des "jobs d'été" destinés aux jeunes du coin (même s'il n'est pas obligatoire de vivre à Saint-Chamond pour postuler, évidemment) au sein de la mairie. Une seule règle : avoir entre 18 et 25 ans.

Ils sont 31 à avoir été embauchés pour l'un des deux mois de l'été, après avoir passé un entretien avec l'équipe municipale en charge du projet. Ils ont ensuite été affectés à un service. Depuis, ils sont dans la peau d'un employé de mairie. Et dans l'ensemble, ils ont tous l'air souriants en racontant leur expérience.

Reportage avec des jeunes qui travaillent à la mairie de Saint-Chamond cet été

Propreté, administration, médiathèque, bâtiment, agent extérieur : les jeunes sont intégrés dans la plupart des services de la mairie, en fonction à la fois de leurs souhaits et de leur profil. Pour être embauché, il faut passer un entretien, en stipulant justement dans quel secteur l'on souhaite travailler. 

Simon a 19 ans, il a commencé depuis une dizaine de jours à l'administration et prend goût à son nouveau métier.

Pour les jeunes du dispositif, c'est aussi une façon de faire des rencontres humaines. Tant sur le plan professionnel, avec l'équipe municipale, qu'avec les autres "travailleurs de l'été". Les deux autres éléments qui poussent ces jeunes à postuler : l'expérience évidemment (avoir une expérience en mairie peut être une force sur un CV) et l'aspect économique. Certains mettent de côté pour pouvoir aussi payer une partie de leurs études le restant de l'année. 

Pour cette année, c'est trop tard pour postuler. Mais pour l'année prochaine, gardez en mémoire que le recrutement a lieu entre avril et juin.

Partager sur :