Infos

A Joeuf, le stade des premiers pas de footballeur de Michel Platini menacé de disparition

Par Clément Lhuillier, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu jeudi 8 septembre 2016 à 17:22 Mis à jour le jeudi 8 septembre 2016 à 19:51

La vieille tribune du stade Sainte Anne de Joeuf
La vieille tribune du stade Sainte Anne de Joeuf © Radio France - Clément Lhuillier

L'avenir d'un stade abandonné est au cœur d'une petite polémique à Joeuf. Pas n'importe quel terrain : celui sur lequel le petit Michel Platini a débuté le football dans les années soixante, avant de devenir une star mondiale du ballon rond.

C'est ici qu'a débuté l'histoire : un terrain installé au milieu d'une grande clairière un peu à l'écart de Jœuf, cette pelouse sur laquelle en 1966, Michel Platini a usé ses premiers crampons. Mais le stade Sainte Anne, aujourd'hui à l'abandon, pourrait disparaître dans les mois à venir. La mairie souhaite en effet requalifier le site en un espace de détente et de loisirs, à proximité de la rivière Orne.

La tribune est une verrue"

Il faut dire que les lieux ne prêtent guère plus à la pratique du sport : la pelouse est bosselée, la vieille tribune est envahie par la végétation, et les vestiaires régulièrement squattés. "La tribune est une verrue, qui peut s'avérer dangereuse, explique le maire de Jœuf André Corzani, et je ne vois pas d'autre solution que de la détruire, mais si on me fait la démonstration inverse, je suis ouvert."

André Corzani, le maire de Joeuf

L'entrée des vestiaires du Stade Sainte Anne de Joeuf  - Radio France
L'entrée des vestiaires du Stade Sainte Anne de Joeuf © Radio France - Clément Lhuillier

Garder une trace du passage de Michel Platini

Mais à Jœuf, tout ce qui touche à Michel Platini est un sujet sensible... Ses amis et les nostalgiques des grandes années de l'ancien triple Ballon d'Or lorrain voudraient que le lieu garde une trace de ce passé. "C'est quand même quelque chose qui a marqué le sport jovicien", dit son ami d'enfance Michel Keff, qui se souvient des débuts du petit Michel quand il n'avait qu'une dizaine d'années. Et aujourd'hui encore "il revient parfois avec des amis pour leur montrer les lieux de ses premières touches de balles." Toutefois, Michel Keff dit comprendre les arguments du maire de la commune. Mais il voudrait que le lieu garde la marque de l'enfant le plus célèbre de la ville. "Peut-être en gardant un petit bout de la tribune ? Pour la mémoire... Il faudrait trouver des fonds."

Michel Keff, ami d'enfance de Michel Platini

La réflexion est ouverte. André Corzani indique qu'il attend des idées et des propositions, et se dit même prêt à céder la tribune pour l'euro symbolique, "à condition que cela s'accompagne d'un projet sérieux." Quant à honorer Michel Platini, le maire rappelle que le complexe sportif inauguré en 2009 porte le nom de sa famille. Michel Keff assure en tout cas que l'ancien président de l'UEFA repasserait par Jœuf ces prochaines semaines. Il aura peut-être, lui, une bonne idée pour l'avenir du stade de ses débuts...

Le complexe sportif Platini, inauguré à Joeuf en 2009 - Radio France
Le complexe sportif Platini, inauguré à Joeuf en 2009 © Radio France - Clément Lhuillier

Partager sur :