Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : La disparition de Johnny Hallyday

Johnny Hallyday, 50 ans de concerts mythiques en Sarthe

mercredi 6 décembre 2017 à 19:43 Par Ruddy Guilmin et Julie Le Duff, France Bleu Maine

Du stade municipal de Mamers à la grande salle d'Antarès, au Mans, Johnny Hallyday s'est produit en Sarthe à de nombreuses reprises depuis les années 1960. Des concerts gravés dans la mémoire des Sarthois, qui résument aussi toute une histoire du rock'n roll.

Johnny Hallyday sur la scène d'Antarès, au Mans, en 2013
Johnny Hallyday sur la scène d'Antarès, au Mans, en 2013 © Radio France -

17 juin 1962, au stade municipal de Mamers : Johnny Hallyday est l'invité d'honneur de l'élection de Miss Sarthe. L'idole des jeunes se produisant sur la pelouse du stade de foot, c'est un souvenir marquant pour Serge Plomée, 74 ans aujourd'hui : "C'est l'année où était sorti Retiens la nuit. Dans la nuit, le disquaire avait du se faire réapprovisionner, il avait été dévalisé quand ça s'était su que Johnny venait à Mamers". Il ne se rappelle plus s'il était bien placé mais n'a rien oublié de l'ambiance : "On sautait, on criait, c'était super. Il faut imaginer ce que c'était pour des jeunes comme nous de voir une idole".

Johnny fait tourner les cravates au théâtre municipal du Mans

Johnny Hallyday a chanté aux 24 Heures du Mans en 1967 - Aucun(e)
Johnny Hallyday a chanté aux 24 Heures du Mans en 1967 - Archives ACO

Le symbole des aspirations de la jeunesse des années 60, c'est aussi ce que retient Jean-Claude Bomin, 71 ans. Il avait environ 16 ans quand il a vu Johnny au théâtre municipal du Mans. "A l'époque les parents ne nous laissaient pas sortir si nous n'étions pas en costume-cravate, et donc nous étions donc tous bien habillés" raconte-t-il. "Et quand Johnny est entré en scène, lui aussi était en costume ; mais avant de démarrer le tour de chant, il a enlevé sa cravate et et nous a demandé de faire de même pour faire tourner nos cravates à bout de bras". De quoi mettre le feu à la salle : "C'était de la folie, parce qu'on en avait un peu marre de l'accordéon de papa et grand-papa, nous voulions quelque chose de nouveau. Lui nous apportait justement cette note de fraîcheur, et tout le monde s'éclatait, voilà".

28 000 francs pour faire venir Johnny à Savigné-l'Evêque

En 67, Johnny chante aux 24 Heures du Mans, puis a_u tournant des années 70, c'est l'essor du showbusiness. Et au Mans, un jeune impresario fait venir toutes les vedettes de l'époque dans les bals de Sarthe et du grand ouest. C'est Alain Lorréard, le "monsieur dix pour cent" de l'époque qui a notamment fait chanter Johnny Hallyday "en vedette américaine à Savigné L'Evêque, en septembre 1971, ou à Brûlon, en 1975. "J'étais chargé de faire le lien entre les organisateurs et les stars comme Claude François et Mike Brandt. [...] A l'époque, c'était 28 000 francs pour faire jouer Johnny à Savigné L'Evêque, ça n'a rien à voir avec les cachets d'aujourd'hui ; même s'il fallait quand même au moins 2000 spectateurs pour rentrer dans les frais".

Alain Lorréard a beaucoup conduit la star dans sa voiture. "Quand Johnny se produisait à St Aubin des Coudrais, on laissait sa Rolls à l'hôtel vers Dollon et c'est moi qui l'emmenait incognito avec ma 504. C'était la grande époque du show business et en même temps, les vedettes restaient accessibles. On allait manger avec eux après le spectacle, on faisait ouvrir un resto pour manger une fondue à 2 h du matin".

Article de presse sur le jeune impresario en 1974 - Aucun(e)
Article de presse sur le jeune impresario en 1974

Le rendez-vous manqué du MMArena

40 ans plus tard, Johnny est attendu pour un grand concert au Mans, au stade MMArena. Mais il tombe des trombes d'eau sur Le Mans ce 13 juillet 2012 et le concert sera finalement annulé à 21H10 d'une simple annonce au micro par son producteur, sous les huées des spectateurs.

Bronca des spectateurs au Mans le 13 juillet 2012, à l'annonce de l'annulation du concert de Johnny Hallyday

Johnny à Antarès : des shows gigantesques

Comme promis, Johnny reviendra bien au Mans quelques mois plus tard, mais pas au MMArena : le concert a lieu à Antarès et il n'affiche pas complet. "Il y avait je crois un peu de rancœur du public manceau", raconte Sylvain Charbonnier, le directeur de la salle. "Mais je peux vous dire que ceux qui sont venus sont repartis tous d'accord, comme en 2016 : c'étaient deux grands numéros de Johnny Hallyday".

Sylvain Charbonnier ne voit pas d'équivalent aujourd'hui aux spectacles hors-norme de Johnny Hallyday. "C'était un défi technique, avec tout de suite 15 semi-remorques de matériel, et aucun compromis possible parce qu'il fallait un grand show ou rien, alors que les cars n'arrivaient que le matin pour le concert du soir". Hors-norme aussi par l'attachement viscéral de ses fans à Johnny Hallyday : "On a des inconditionnels, des gens qui sont capables de planter la tente 48 heures avant pour être les premiers à entrer dans la salle et qui, le concert à peine terminé, montent dans la voiture pour rejoindre la date suivante de la tournée. C'est fou".